background img

Le taxi conventionné : un moyen de transport remboursé

Pour les personnes ayant une difficulté ou une impossibilité à se déplacer seules, le taxi conventionné peut être la solution. C’est un taxi qui vous fournit un service de qualité dans un véhicule certifié par la CPAM pour le transport médical ou Transport Assis Professionnalisé. En quoi cela consiste réellement ?

Taxi conventionné : un moyen de transport sous prescription

Lire également : Trouver un garage auto économique en 2024 : astuces et conseils

Le taxi conventionné est un taxi appartenant à une compagnie qui a signé une convention avec la CPAM. Également appelé taxi médical, le taxi conventionné est l’un de ces moyens de transport que vous pouvez utiliser tout en profitant d’une prise en charge. Les frais de déplacement seront remboursés à 100% ou en tiers payant selon les cas.

Trois moyens de transport pris en charge

C’est la CPAM qui prend en charge le remboursement de vos frais de transport médical. Le taxi conventionné, le VLS et l’ambulance font partie de ces moyens. Cependant, vous n’avez pas la possibilité d’en choisir un selon votre préférence. C’est la prescription médicale qui définit quel moyen de transport est adéquat selon votre état de santé.

A lire également : Tout ce qu'il faut savoir sur la corrosion des jantes alu et comment l'éviter

Les déplacements fréquents

Les déplacements pris en charge par la CPAM doivent s’inscrire dans le domaine du médical uniquement. Il peut s’agir de consultations, d’hospitalisation ou d’examen. Pour les transports médicaux fréquents et à longue distance, il faut que vous obteniez l’accord de la CPAM. La prescription médicale ne suffira pas.

Les taux de remboursement des taxis conventionnés

Il est utile de remarquer que dans la majorité des cas, le transport par taxi conventionné est remboursé à un taux de 65%. Par ailleurs, la CPAM applique cette règle pour les VSL et les ambulances également. Le tarif appliqué sera celui de la convention et non celui des taxis classiques. Il est utile de remarquer que seuls les Taxis Conventionnés agréés font l’objet d’une prise en charge.

Dans certains cas uniquement, le taux de remboursement des frais sera de 100%. C’est le cas des frais de déplacements d’une personne atteinte d’une ALD ou affection longue durée. Par ailleurs, ces personnes doivent détenir une attestation ALD 100% provenant de la CPAM en plus de la prescription médicale et de la carte vitale.

Entre autres, les frais de déplacement seront également remboursés à 100% pour le transport de la femme enceinte entre 6e-12e mois. Il en est de même pour les transports pour les traitements dans le cadre d’un accident de travail. Certains pensionnaires en invalidité avec un taux d’incapacité de plus de 66.6% sont également remboursés à 100%.

Où trouver un taxi conventionné ?

De nombreuses compagnies sont en partenariat avec la CPAM et mettent à votre disposition des taxis conventionnés. Vous pouvez trouver les sites web de ces compagnies sur Internet. Vous pouvez également profiter d’applications taxi conventionné proposant de trouver le taxi le plus proche de chez vous.

Tout ce que vous avez à faire pour profiter des services d’un taxi conventionné est donc de faire votre réservation en ligne. D’un autre côté, vous pouvez également faire la réservation par téléphone. Le tout c’est de trouver un taxi conventionné avec une bonne qualité de service. Notez que la ponctualité est le point faible de nombreux d’entre eux.

 

Les avantages du taxi conventionné pour les patients

En plus d’être remboursé, le taxi conventionné offre aussi de nombreux avantages aux patients. Il permet un transport adapté aux personnes en situation de handicap ou à mobilité réduite grâce à des véhicules spécialement équipés pour les transporter en toute sécurité.

Le patient bénéficie aussi d’un confort optimal lors du trajet, puisqu’il n’a pas besoin de conduire et peut ainsi se reposer ou se concentrer sur sa convalescence. Le conducteur est souvent formé pour prendre soin des patients et leur apporter toute l’aide nécessaire durant le trajet.

D’autre part, faire appel à un taxi conventionné évite au patient les frais liés au stationnement qui peuvent être très élevés dans certains hôpitaux ou cliniques. Le transport est donc pris en charge par la CPAM, ce qui représente une économie non négligeable pour certains patients.

Il faut souligner que le recours au taxi conventionné facilite grandement la vie quotidienne des patients atteints de maladies chroniques nécessitant régulièrement des déplacements vers différents centres hospitaliers. Cela contribue ainsi à améliorer leur qualité de vie en leur offrant une solution pratique et efficace pour leurs déplacements médicaux.

Comment devenir taxi conventionné ? Les démarches à suivre

Vous êtes chauffeur de taxi et vous souhaitez devenir taxi conventionné ? Il faut vérifier que vous remplissez les conditions requises. Effectivement, pour être considéré comme un taxi conventionné, il faut posséder une carte professionnelle en cours de validité ainsi qu’un véhicule conforme aux normes sanitaires.

Il faut demander auprès des organismes gestionnaires, à savoir l’Assurance Maladie et la caisse primaire d’assurance maladie (CPAM). Cette démarche nécessite un dossier complet comprenant notamment une copie du certificat d’immatriculation du véhicule utilisé pour le transport sanitaire, ainsi qu’une attestation sur l’honneur garantissant le respect des obligations légales en matière de sécurité et d’hygiène.

Il est recommandé au chauffeur souhaitant obtenir son agrément Taxi Conventionné d’être titulaire du permis B depuis plus de deux ans minimum afin que les patients soient rassurés quant au sérieux et à la fiabilité des chauffeurs qui effectueront leur transport médicalisé. Les candidats doivent aussi passer une visite médicale chez un médecin agréé par l’autorité préfectorale. Une fois ces différentes formalités accomplies, le dossier sera examiné par les autorités compétentes avant toute analyse approfondie. Un accord favorable se traduira alors par l’édition d’une carte spécifique permettant ce type de service.

En fin de compte, devenir taxi conventionné peut être bénéfique pour les chauffeurs de taxi en termes de notoriété et d’activité. Effectivement, cela leur permettrait ainsi de bénéficier d’une clientèle supplémentaire : les patients en besoin régulier de transports sanitaires.

Catégories de l'article :
Transport