background img

Voitures hybrides 2019 : les modèles, leur prix et autonomie

Lancée à l’automne 2012, restylée en 2014 puis en 2017, la Yaris Hybride est animée par un groupe essence-électrique de 100 ch associé à une « boîte de vitesses » automatique à variation continue (e-CVT). Absents du marché des hybrides conventionnels depuis le retrait en 2015 de la technologie diesel-électrique montée par le groupe Peugeot Citroën (PSA) sur ses 3008, 508 et DS5, les constructeurs nationaux proposeront un seul modèle de ce type l’an prochain. La plupart des véhicules cités dans ce dossier ont subi leur procédure d’homologation avant cette date : le kilométrage d’autonomie cité ici demeure donc, sauf exception, celui de l’ancien cycle NEDC. A noter : pour l’heure, les consommations et les émissions de CO2 indiquées pour les véhicules hybrides relèvent de la norme d’homologation NEDC (New European Driving Cycle), qui a pris fin le 1er septembre 2018.

Les tests jusqu’ici pratiqués permettaient au véhicule de se mouvoir pendant un temps long en mode 100 % électrique, abaissant considérablement les chiffres par rapport à l’usage sur route. Certains comme Bolloré comptent sur les commandes publiques ou la sous-traitance à d’autres marques – la Citroën e-Mehari est fabriquée sur une plate-forme établie par l’industriel breton – pour faire leur trou et rentabiliser la recherche sur les moteurs et les batteries. On a droit en 2019 à sensiblement la même LEAF qu’en 2018, ce qui est quand même une bonne chose – mais la version à autonomie prolongée de la part de Nissan, qui offrirait aux conducteurs une autonomie rôdant autour de 330 km, se fait toujours attendre. L’électrique à prolongateur d’autonomie est peut-être la seule version réellement gérable : un moteur thermique tournant à un régime fixe peut avoir un rendement intéressant, mais surtout on n’en a pas besoin tant que la batterie n’est pas vide et il n’inclut ni transmission ni nécessité de couple à bas régime. Contrairement aux véhicules électriques et hybrides rechargeables qui embarquent une batterie rechargeable sur une source d’énergie externe (prise domestique ou borne de recharge), les modèles hybrides conventionnels sont dotés d’une batterie de faible capacité qui se recharge essentiellement via le dispositif de récupération d’énergie cinétique au freinage.

A voir aussi : Assurances Hervé Clavel, notre avis sur cette assurance auto

Depuis le lancement en 1997 de la première génération de la berline Toyota Prius au Japon, suivie deux ans plus tard par son homologue Honda Insight, la chaîne de traction à double ou triple motorisation essence-électrique – dans le cadre d’une transmission intégrale où un second moteur électrique est installé sur l’essieu arrière – a gagné en fiabilité. Grâce à une offre élargie en concession et à des tarifs inférieurs à leurs équivalents diesel, les ventes de modèles à double motorisation essence-électrique progressent encore cette année, même sans bonus « écologique ».

La norme WLTP et les voitures hybrides A noter : pour l’heure, les consommations et les émissions de CO2 indiquées pour les véhicules hybrides relèvent de la norme d’homologation NEDC (New European Driving Cycle), qui a pris fin le 1er septembre 2018.

A découvrir également : Passer le permis de conduire à 17 ans , c'est possible !

Voitures hybrides : notre TOP 5 pour 2018-2019 en France

S’ajoutant à l’éventuel bonus de 6 000 euros, cette enveloppe de 2 500 euros est attribuée pour l’acquisition d’un véhicule électrique ou d’un modèle thermique répondant aux critères des pastilles Crit’Air 1 ou 2. A quand la propulsion magnétique (Tesla)définitivement contrainte et forcée aux Constructeurs Automobiles, vecteurs désormais de pathologies exponentielles liées à la diffusion de CO2,Particules FINES & Très Fines (Cancers/Maladies respiratoires/effet de Serres) par voie de mesures coercitives légitimes de prendre en charge à leurs comptes les dépenses & frais mis à la Charge actuellement des Caisses de Sécurité Soçiale sur les conséquences fâcheuses sur le plan Sanitaire de nos Contemporains, et du blocage implicite totalement illégitime du progrès technologiques d’ores & déjà disponibles en terme desdits Transferts technologiques sur le plan véritablement vertueux….

  • batterie lithium ion
  • vehicules hybrides rechargeables
  • secondes vitesse maximale
  • toyota
  • audi
  • version hybride rechargeable
  • volvo
  • lithium ion kwh
  • france
  • bmw
  • autonomie mode electrique
  • essence moteur electrique
  • renault
  • moteur electrique puissance
  • europe
  • motorisation essence electrique
  • voitures hybrides rechargeables

Prix exorbitant pour une fabrication moin cher qune voiture standard et autonomie ridicule alors que sa peut sortir facile 600km dautonomie et ne parlons meme pas de la location des batterie cest pas pour la planete quil ce font de largent tous cest guignol de letat et les fabriquant de voiture. Pour rappel, la date à prendre en compte pour l’obtention du bonus est la date de la commande et la date de facturation du véhicule (alors que le malus s’applique à la première immatriculation en France du véhicule).

Lancée en 2016, la berline sud-coréenne est basée sur une plateforme modulaire partagée avec Kia dont la spécificité est de pouvoir accueillir tout type de motorisation électrifiée, sans que l’habitabilité n’en soit modifiée. Les citoyens dépensent une fortune en taxe/malus/batteries alors que l’impact sera ultraminimal au final (je rappelle que le changement climatique est du à l’augmentation totale de co2, pas juste celui des voitures).

Voitures hybrides et hybrides rechargeables 2018 : tous les modèles du marché, leur prix, leur autonomie (AUDI, BMW, LEXUS, MERCEDES, PORSCHE, TOYOTA, VOLVO…)

L’hybride à architecture parallèle est présent notamment sur des modèles PSA, Honda, Infiniti, Kia, Land Rover, Mercedes et Porsche alors que l’hybride à architecture de série est réservée à la BMW i3 dans sa version Rex (option prolongateur d’autonomie). Jenny, en voiture électrique on ne touche pas la pédale de frein car à la décéleration le moteur génère de l’électricité et freine suffisamment, ce qui rend la conduite si fluide et agréable, et de même la conduite plus soupe économise les pneus.

Coutumier des rappels préventifs et massifs, le groupe Toyota Lexus a récemment rappelé 32 700 modèles hybrides en France en raison d’un problème de câblage qui, dans certaines conditions extrêmes, peut entraîner un court-circuit et un incendie.

Si nous prenons comme hypothèse, un parcourt moyen de, 15 000 km (9 300 miles) par an, pour une consommation d’électricité de 0,2 kWh par kilomètre parcouru, chaque année, cette voiture électrique consommera donc 3 000 kW.

Et si l’énergie stockée dans la batterie permet théoriquement de parcourir 2 à 3 km en mode électrique – contre 30 à 50 km sur une hybride rechargeable -, le groupe Toyota martèle que ses modèles essence-électrique peuvent parcourir plus de la moitié de leurs trajets quotidiens en ville sur ce seul mode.

Quand à dire que la batterie consomme à sa fabrication consomme de l’énergie c’est vrai (il faut des fours à 500 °C) mais il ne faut pas fondre de bloc moteur à 1100° ni fabriquer de boite à vitesse. Mais on ne peut pas parler d’hybride pour une électrique à extension d’autonomie: c’est une électrique (la traction est assurée à 100% par un moteur électrique, pas de boîte de vitesse, pas de transmission directe entre la génératrice et les roues). Rééquilibrage de la fiscalité entre le gasoil et l’essence d’ici 2021, durcissement du malus « écologique », restrictions de circulation croissante dans les grandes métropoles voire même bannissement des véhicules diesel des grands centres urbains en Europe. Les mauvaises nouvelles s’accumulent pour l’automobiliste français qui roule avec un modèle diesel, une motorisation longtemps promue par les constructeurs nationaux et privilégiée fiscalement par l’État.
Et que dire des constructeurs français qui sont littéralement absents du marché sauf sur des véhicule ou l’hybridation n’est là que pour se donner bonne conscience en achetant un véhicule avec plus de chevaux.

D’une capacité moyenne de 1,5 kWh – environ 8 kWh sur une hybride rechargeable, plus de 30 kWh sur une électrique -, l’accumulateur permet toutefois de réduire sensiblement la consommation dans un environnement urbain.

Engagé dans une stratégie de sortie du diesel en Europe, le constructeur a récemment supprimé du catalogue français le moteur essence 1,2 l turbo qui était le seul à bénéficier de l’option transmission intégrale. Au sein du groupe Toyota Lexus, la gamme électrifiée est appelée à s’agrandir avec l’arrivée du nouveau RAV4 et de la familiale Camry, deux modèles eux aussi uniquement commercialisés dans notre pays avec une motorisation essence-électrique. Après être passé par la case ingénierie chez des constructeurs et équipementiers outre-Rhin, il collabore régulièrement avec la rédaction et travaille au développement de la place de marché.

et le E85 fabriqué a base de betteraves ce qui ne nuis pas a la consommation humaine mais sert a l’alimentation des bovins , quand on parle du pouvoir d’achat des agriculteurs je pense que ce serait un débouché pour augmenter leurs revenus et nous ne serions pas dépendant. On estime actuellement que le pic de production a été passé en 2013, mais on n’est pas encore sûr, quand on voit comment des pays comme les us exploitent le pétrole de schiste (qui est d’ailleurs présent en abondance, et dont l’extraction est favorisée par un prix élevé). Selon le dernier Baromètre Énergie du magazine L’Argus, ce recul profite très largement à l’hybride qui, en 2018, réalise la plus forte progression en remportant 23 % des intentions d’achat chez les automobilistes du pays. Désormais, le crossover compact lancé en 2016 est uniquement disponible avec le groupe essence-électrique de 122 ch inaugurée par la quatrième génération de Prius avec qui il partage aussi la plateforme modulaire TNGA. Pour rappel, la date à prendre en compte pour l’obtention du bonus est la date de la commande et la date de facturation du véhicule (alors que le malus s’applique à la première immatriculation en France du véhicule). L’alliance Renault-Nissan se taille la part du lion : trois-quarts des voitures électriques vendues en France sont des Renault Zoe ou des Nissan Leaf, véhicules citadins et (relativement) peu coûteux.

Catégories de l'article :
Voiture
Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

 

You have Successfully Subscribed!