background img

Comment utiliser le sel de déneigement ?

Comment utiliser le sel de déneigement

Il arrive très souvent qu’en période hivernale, les routes et zones industrielles soient recouvertes de neige et de verglas. Pour éviter des accidents aux alentours de votre entreprise, il est impératif de vous débarrasser de ces dépôts.

Il existe à cet effet de nombreux produits de déneigement en sac ou en palette. Vous aimerez savoir la composition spécifique de ce produit et ainsi que son mode d’utilisation, alors vous êtes au bon endroit.

A lire aussi : Véhicule sans carte grise : comment procéder ?

Sel de déneigement : qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’un produit salé utilisé  pour rapidement dégager une zone couverte de neige ou de verglas afin de la sécuriser. Son principe actif consiste à faire fondre la neige ou la glace en abaissant la température de congélation de l’eau. Lorsque ce sel entre en contact avec la neige ou la glace, il empêche la formation cette dernière en bloquant le processus de solidification. En conséquence, la glace ou la neige sera contrainte de fondre.

Le salage de déneigement se compose de chlorure de sodium comme son homologue de table. Ils ne diffèrent que par leurs propriétés physiques. Celui utilisé pour la  route possède des grains plus gros et une meilleure capacité d’absorption de l’humidité. Sa densité moyenne est de 1,25 g/m3.

A voir aussi : Voyant ABS allumé : les raisons possibles

Sel de déneigement pour un usage professionnel

D’autre part ce produit de déneigement aide également à faire fondre en profondeur la glace déjà existante. Vous devez adapter le dosage en fonction de la surface à saler. Ceci pour éviter le gaspillage et augmenter l’efficacité. La dose recommandée se situe entre 10 et 30 grammes par mètre carré de surface. Vous pourrez être appelé à effectuer un double passage si la couche de verglas est assez épaisse. Veillez à une répartition uniforme du produit de salage sur la route pour un déneigement homogène.

sel de déneigement

Sur seton.fr vous trouverez différents équipements pour vous aider dans le déneigement. Des épandeurs de salage ainsi qu’un kit de déneigement composé d’un épandeur et de plusieurs sacs de produits de salage.

Utilisation du sel de déneigement pour les entreprises

Il est impératif pour vous en tant que chef d’entreprise de vous assurer que votre structure et ses abords soient sécurisés pour vos salariés et visiteurs. Avant de procéder au salage de l’environnement immédiat de votre entreprise, assurez-vous que la température soit supérieure à – 10oC. En dessous de cette valeur, l’opération de salage sera inefficace et pourrait même contribuer à la formation de verglas.

Après une chute de neige, le salage à titre curatif permet de lutter efficacement contre les dernières couches de neige après le déblayage des grosses couches. Il serait complètement inutile de procéder au salage sur une épaisse couche de neige, l’action serait superficielle et ne protègerait pas les zones concernées.

Sel de déneigement pour des lieux publics

Pendant les périodes d’hiver, le déneigement est réalisé sur les routes pour prévenir l’apparition de verglas. Cette action d’anticipation permet d’éviter des dangers tels que les glissades qui entraînent des pertes de contrôle des voitures.

Le sel de déneigement peut être à usage préventif pour empêcher la formation du verglas. En procédant au salage préventif, vous réduisez la quantité de sel de salage utilisé en vue du respect de l’environnement.

Les avantages et inconvénients du sel de déneigement

Le sel de déneigement est un produit utilisé pour prévenir la formation du verglas sur les routes et les surfaces extérieures. Il présente des avantages ainsi que des inconvénients.

Un avantage essentiel est sa capacité à prévenir les accidents. Effectivement, le sel de déneigement agit efficacement en empêchant la formation du verglas, ce qui réduit considérablement le nombre d’accidents liés aux glissades.

L’utilisation excessive du sel peut engendrer quelques inconvénients. Son utilisation massive peut impacter négativement l’environnement, notamment les cours d’eau et la faune aquatique. Le sel de déneigement peut altérer la qualité des sols et nuire à leur fertilité. Il faut aussi noter que l’usage excessif entraîne une corrosion accélérée des infrastructures routières comme les ponts ou encore les tunnels.

Malgré ses avantages évidents dans le cadre de la sécurité routière durant l’hiver, il faut penser à bien faire preuve de prudence lorsqu’on utilise le sel de déneigement afin qu’il ne soit pas néfaste pour notre environnement à long terme.

Les alternatives écologiques au sel de déneigement

Face aux conséquences négatives du sel de déneigement, vous devez envisager des alternatives plus écologiques pour lutter contre le verglas. Voici quelques solutions à envisager :

La première alternative est l’utilisation d’un mélange de sable et de cendres. Ils peuvent être saupoudrés sur les surfaces glacées pour obtenir une meilleure adhérence tout en évitant la formation du verglas.

Une autre solution écologique consiste à utiliser des liquides antigel, tels que des mélanges de chlorure de potassium ou encore d’acétate de calcium qui ont un effet moins néfaste sur l’environnement.

Un système innovant est aussi disponible : les dalles chauffantes électriques peuvent être installées dans certains endroits tels que les trottoirs communs afin qu’ils restent constamment libres de glace et de neige durant toute la période hivernale.

Pourquoi ne pas profiter aussi du travail manuel ? Avant que la neige ne devienne trop compacte et forme une couche difficile à retirer, pourquoi ne pas prendre le temps dès les premiers flocons d’utiliser une pelle ou un racloir pour retirer régulièrement la couche fine présente ? Cela permettra ainsi d’éviter l’apparition ultérieure du verglas.

Il faut se rappeler qu’une bonne préparation avant l’hiver peut aider grandement à réduire le besoin en sel. Les arbres proches des routes peuvent être taillés pour limiter leur ombrage sur celles-ci et donc diminuer la quantité de glace formée. Il est aussi possible d’ajouter une couche épaisse de paillis ou de compost sur les surfaces pour prévenir la formation du verglas.

Il existe plusieurs options plus écologiques que le sel de déneigement à envisager lorsqu’on cherche à lutter contre le verglas. Il appartient aux décideurs locaux ainsi qu’à chaque citoyen d’envisager des solutions moins néfastes pour notre environnement et ainsi réduire leur impact négatif sur celui-ci.

Catégories de l'article :
Actu