background img

Moto : gardez le contact

Sur la piste, au guidon de votre moto, vous avez besoin de maintenir le contact avec l’équipe technique ou le coach ? Pour y parvenir, il existe aujourd’hui différents systèmes de communication tous aussi révolutionnaires les uns que les autres. Depuis le 1er juillet 2015, il est en effet interdit de rouler avec un dispositif intraauriculaire en France. Seuls les kits intercom Bluetooth et les kits de communication sont autorisés à moto. Vous cherchez une solution de communication pratique, aussi bien sur la piste qu’au quotidien ? Découvrez les différentes solutions visant à garder le contact pendant que vous conduisez votre deux-roues.

Utilisez un intercom : le kit de communication le plus adapté à la moto

Sur une moto, les casques audio, les écouteurs et les oreillettes sont désormais à bannir. Heureusement, il existe aujourd’hui des technologies plus améliorées et plus fonctionnelles. L’intercom en fait partie. Aussi appelé « kit de communication Bluetooth moto », il s’agit d’un dispositif de communication aux multiples fonctionnalités.

A voir aussi : Achat d’une moto d’occasion : tout ce que vous devez savoir

À quoi sert un intercom de moto ?

Un intercom est composé :

  • d’un boîtier qui sert d’émetteur/récepteur,
  • de haut-parleurs,
  • d’un micro.

Ce kit vous permet de communiquer entre motards, car cet équipement propose une dimension de groupe. Ainsi, il est tout à fait possible de se servir d’intercoms pour moto comme moyen de communication avec d’autres motards, votre passager, l’équipe technique ou votre coach. Bien entendu, il est impératif qu’ils aient des modules compatibles.

A lire aussi : Moto : conduire homologué

Vous pouvez également recevoir des appels téléphoniques, écouter directement la radio par le biais d’une antenne sans passer par votre téléphone, et écouter de la musique avec un son de qualité. Dans cette optique, certains fabricants travaillent en partenariat avec des spécialistes du son comme JBL. Le but est d’améliorer la qualité d’écoute de musique via l’intercom.

Il est aussi possible de recevoir des consignes depuis le GPS et utiliser les fonctions de navigation. Cela est faisable grâce à un jumelage avec le GPS. Vous pouvez par ailleurs vous connecter à un ou à plusieurs autres appareils.

intercom pour moto, kit mains libres

Intercom : quelle distance de communication et quelle autonomie ?

Les premières générations d’intercoms permettaient de discuter de moto à moto, à condition de se voir mutuellement. À cette époque, la distance de communication était de quelques centaines de mètres. Sont ensuite apparues les versions plus fonctionnelles qui ont fait l’objet d’importantes améliorations.

D’une manière générale, les intercoms que vous connaissez trouvent leur limite à partir de 500 mètres. Néanmoins, les meilleurs intercoms disponibles sur le marché proposent une distance de communication allant de 1,6 km à 2 km. Cette distance de communication s’applique lorsque l’équipement n’est pas gêné par un immeuble, le vent, un virage, etc.

En termes d’autonomie, les versions les plus anciennes des intercoms duraient moins d’une journée. En revanche, les modèles actuels sont autonomes pendant environ 8 heures à 20 heures. Lorsqu’ils sont en mode veille, ils peuvent vous servir pendant une semaine à 10 jours.

Intercom : vers quelle marque se tourner ?

D’emblée, nous vous conseillons les marques qui proposent des intercoms à module universel. C’est notamment le cas de SENA, d’Universal Intercom et de Cardo. Ceci étant dit, les autres marques comme Cellularline et Midland n’ont pas à rougir de leurs performances. Quoi qu’il en soit, force est de constater que SENA a fait ses preuves. Aujourd’hui, c’est une marque connue en termes de qualité, de choix et de modèle.

Misez sur les kits mains libres : un autre équipement autorisé à moto

En dehors de l’intercom, le kit mains libres figure aussi parmi les équipements de communication autorisés lorsque vous êtes sur votre moto. Bien entendu, ils sont autorisés sous quelques conditions.

D’abord, votre kit mains libres doit impérativement être sans fil. Il ne doit pas être fixé à vos oreilles, mais installé dans le casque. Les écouteurs intraauriculaires (qui sont généralement livrés avec votre téléphone) ne peuvent pas être utilisés comme kit mains libres quand vous êtes sur votre moto.

Il faut également que le kit mains libres soit pilotable vocalement. Plus concrètement, le système de commande vocale vous permet de naviguer sans lâcher le guidon. Ainsi, vous n’aurez pas à manipuler les boutons sur votre casque pendant que vous conduisez. Pratique et fonctionnel, le kit mains libres à commande vocale vous permet même d’accepter ou de refuser les appels.

Si votre budget vous le permet, vous pouvez très bien opter pour des modèles encore plus performants. Ces derniers sont généralement équipés d’une télécommande que vous fixerez sur le guidon. Ces modèles sont plus faciles à utiliser et à manipuler que les boutons se trouvant sur votre casque. Vous serez alors plus en sécurité.

Catégories de l'article :
Moto