background img

Saute-vent moto : un accessoire obligatoire ?

Afin de profiter au mieux de votre moto, il est indispensable de l’équiper correctement. Pour ce faire, de nombreux accessoires sont proposés parmi lesquels figure le saute-vent. Apprécié par de nombreux motards, cette pièce confère à votre véhicule un certain panache tout en améliorant son aérodynamisme. On peut toutefois se demander si l’utilisation du saute-vent est obligatoire ou facultative.

Le rôle du saute-vent pour moto

Le saute-vent est un accessoire équipant de nombreux deux-roues. Cet engouement pour le pare-brise de moto est dû aux multiples usages qu’il permet. Le saute-vent constitue tout d’abord une bonne barrière contre les intempéries et autres aléas de la route. Cette barrière protège en effet le buste du motard contre la pluie et les insectes. De plus, cet accessoire favorise fortement l’endurance du routier durant les longs trajets. Le saute-vent contribue par ailleurs à la bonne visibilité lorsque la météo est mauvaise.

A lire également : Où acheter un DB Killer ?

Le pare-brise moto est idéal pour renforcer l’esthétique de votre véhicule. De tailles et finitions diverses, cet accessoire confère davantage de panache à votre moto. Vous pouvez ainsi opter pour du matériel en plastique transparent, fumé ou teinté. De plus, ce saute-vent pour GSX va relooker votre moto pour un effet plus frappant. Vous pouvez vous inspirer des saute-vents proposés par des fabricants de pièces pour moto pour choisir le vôtre. Si vous aimez aller vite, installer un pare-brise sur votre deux-roues peut également s’avérer intéressant. Cet article accroit en effet l’aérodynamisme de votre véhicule, vous permettant de gagner jusqu’à 20 km/h de vélocité.

saute-vent moto fabricant pièces détachées

A voir aussi : Est-il possible d'acheter un blouson de moto de qualité et abordable ?

Le saute-vent est-il obligatoire ?

Plus qu’en voiture, le motocycliste est exposé à des blessures importantes, voire handicapantes en cas d’accident. Cela est dû à l’inexistence de carrosserie sur les deux-roues. Afin de réduire un tant soit peu la gravité de ces lésions, les deux-roues doivent obligatoirement disposer de certains accessoires. Si ces pièces sont assez nombreuses, elles n’incluent cependant pas le saute-vent. Cet accessoire ne jouant pas un rôle fondamental dans la protection du conducteur, son installation dépend de chaque motard. Le pare-brise pour moto fait néanmoins partie des équipements dont l’installation est fortement recommandée.

Il n’est en effet pas très agréable de recevoir une poussière dans l’œil durant un trajet par exemple. Même doté d’une visière, un casque ne permet pas une visibilité optimale par temps de pluie. En revanche, ce problème est majoritairement résolu lorsque vous roulez avec un saute-vent. Lorsqu’il est de petite dimension, cet accessoire redirige l’air et les gouttes d’eau, évitant au pilote de se mouiller. Si vous optez pour un matériel plus grand, il forme une barrière qui retient l’eau de pluie. Ces nombreux atouts font que l’utilisation du saute-vent est très recommandée, bien que cela ne soit pas obligatoire.

Le saute-vent, un accessoire pour customiser une moto

Appréciée de beaucoup de motards, la customisation est une pratique de plus en plus populaire. Ce procédé permet de personnaliser votre véhicule pour mieux le distinguer des autres. Le saute-vent aide à atteindre efficacement cet objectif en donnant à votre deux-roues un aspect racer très apprécié. Réussir la customisation de votre moto avec un pare-brise implique cependant de bien choisir cette pièce. Pour ce faire, plusieurs aspects doivent être pris en compte.

Le style du pare-brise de votre moto

Le style du saute-vent est un élément très important pour la customisation de votre moto. Selon ses dimensions et sa forme, il peut être facilement remarquable. Vous pouvez notamment opter pour un équipement de grande taille ou préférer un article plus petit. Votre saute-vent peut également être fixe ou plutôt réglable. Loin d’être anodine, cette particularité permet d’ajuster le pare-brise pour mieux rediriger le flux d’air. Cela est très utile pour réguler la température en fonction de la saison.

Les couleurs du saute-vent

Le coloris du saute-vent est un élément majeur dans la customisation de votre moto. Vous pouvez par exemple choisir de teinter simplement votre pare-brise. Cette option permet surtout de réduire l’intensité des rayons solaires. D’autre part, vous pouvez décider de colorer tout votre saute-vent avec une large palette de teintes. Dans ce cas, il est possible d’opter pour une couleur unie ou encore pour du fluorescent. Seule votre imagination vous limite dans le type de couleurs que vous souhaitez adopter pour votre pare-brise. Vous pouvez par ailleurs opter pour la simplicité en laissant votre saute-vent entièrement transparent.

accessoire obligatoire saute-vent moto

En quelle matière doit être le saute-vent ?

Lors de l’achat de votre saute-vent, il est judicieux d’être attentif à la matière de fabrication. Ce paramètre est très important pour faire un choix durable et ainsi profiter au mieux de votre investissement. Deux types de matériaux sont généralement employés dans la fabrication d’un pare-brise de moto.

Un saute-vent moto en polyméthacrylate de méthyle

Également connu sous le terme de plexiglas, le PMMA est le matériau le plus utilisé dans l’élaboration des saute-vents pour deux-roues. Peu coûteuse, cette matière est une excellente alternative au verre ordinairement employé pour les voitures. Il est en effet beaucoup plus résistant aux chocs et offre une très bonne malléabilité. Cette caractéristique lui permet notamment de se décliner sous différents formats. De plus, le plexiglas est disponible en une large gamme de teintes et d’épaisseurs. Ce matériau est toutefois thermosensible et résiste peu aux fortes températures. Vous devrez donc garer votre moto à l’ombre au risque de devoir renouveler souvent votre saute-vent en PMMA.

Le polycarbonate pour votre saute-vent moto

Si vous êtes un grand routier, le polycarbonate est indéniablement le matériau qu’il vous faut. Ce matériau présente en effet le grand avantage d’être plus résistant aux impacts et à l’abrasion que le plexiglas. De plus, ce matériau est thermoplastique et supporte des températures allant jusqu’à 120 °C. Une exposition prolongée au soleil entraîne toutefois le jaunissement de l’équipement. Le polycarbonate a par ailleurs un coût plus élevé que le plexiglas.

Catégories de l'article :
Moto