background img

Assurance jeune conducteur et première voiture

Vous êtes jeune conducteur ? Pour votre assurance jeune conducteur et votre première voiture, on vous explique tout ce qu’il faut savoir avant de souscrire un contrat auto. En effet, les jeunes conducteurs sont perçus comme étant moins fiables qu’un conducteur de véhicule expérimenté.

Votre assurance auto jeune conducteur : ce qu’il faut savoir

Il est tout d’abord essentiel de bien définir le jeune conducteur. Dans le Code des Assurances ou dans le Code de la route, il n’existe pas de définition légale et précise du jeune conducteur. Cependant, on admet qu’un jeune conducteur remplit les conditions suivantes :

Lire également : Quelle est le prix moyen d'une assurance pour une moto ?

  • Le conducteur a obtenu son permis de conduire depuis moins de 3 ans (jeune permis)
  • Le conducteur n’a jamais été assuré (conjoint assuré)
  • Le conducteur s’est déjà vu annuler son permis de conduire

Pour l’assurance auto, un conducteur expérimenté mais obligé de repasser son examen du permis de conduire est considéré comme jeune conducteur.

Pour une compagnie d’assurance, un jeune conducteur va de fait être moins fiable qu’un conducteur plus expérimenté.

A lire également : L'assurance auto temporaire : pour combien de temps ?

Trouver une assurance auto quand on est jeune conducteur

Pour votre premier véhicule, vous cherchez une assurance auto mais vous vous retrouvez coincé par le fait que vous êtes jeune conducteur ? Vous n’avez malheureusement pas d’autre choix que de souscrire un contrat d’assurance auto jeune conducteur, car aux yeux des assureurs, conduire la voiture de son conjoint sans être nommément sur le contrat ne signifie pas que vous avez conduit.

Vous partez certes avec moins de points qu’avec un contrat assurance auto classique pour conducteur expérimenté, mais il faut bien commencer quelque part… Le manque d’expérience au volant constitue une aggravation du risque à assurer. Aussi, une surprime est systématiquement appliquée. Cette surprime est stipulée dans l’article A.335-9-1 du Code des Assurances.

Assurance auto jeune conducteur et surprime

La surprime s’étale sur 3 années pleines. Le prix d’une assurance auto jeune conducteur pour une voiture peut varier selon votre assureur, mais dans tous les cas, la surprime est limitée à 100% du tarif de base et doit décroître par la suite. Au terme de la 2e année de votre contrat d’assurance auto, la surprime sera de 50 % maximum, ce qui fera baisser le prix de votre assurance auto. Pour la 3e année, la surprime représente 25 % maximum du tarif de base et sera supprimée à partir de la 4e année, à la seule condition que vous ne soyez responsable d’aucun accident.

La souscription minimum pour un jeune conducteur

La souscription minimum (légalement) en termes d’assurance auto jeune conducteur va être une assurance auto au tiers, ou la garantie responsabilité civile. Ainsi, les jeunes conducteurs sont couverts en cas de dégât matériel ou corporel causé à un tiers (tierce personne), lors d’un sinistre ou accident responsable.

Comment payer moins cher une assurance auto ?

Si vous essayez à tout prix de trouver une assurance auto moins chère en contournant les effets de la surprime, il existe des possibilités. Vous pouvez vous déclarer en tant que conducteur secondaire sur le contrat d’assurance auto de vos parents. Il faut tout de même savoir que votre assureur peut refuser ou accepter ces conditions moyennant une légère majoration.

Des formules d’assurance auto pas chères existent aussi, avec des garanties essentielles et basiques, au tiers, avec la responsabilité civile en cas de sinistre responsable et de dommages causés à une tierce personne.

Une assurance auto étudiant peut aussi être un moyen de ne pas payer trop cher son assurance auto en tant que jeune conducteur. Des devis sont à demander aux assurances afin de comparer les offres et de ne pas être trop perdant sur votre contrat assurance auto jeune conducteur.

Ainsi, les « jeunes conducteurs » d’une voiture, que ce soit en jeune permis, en permis annulé ou en conduite du véhicule du conjoint, peuvent tout de même s’en sortir et trouver une assurance auto faite pour eux.

Trois conseils à suivre pour obtenir une assurance auto à tous les coups lorsqu’on est jeune conducteur

Lorsqu’on est jeune conducteur, assurer sa première voiture est une obligation. Cependant, les assurances auto refusent très souvent d’assurer de jeunes conducteurs, en raison de leur inexpérience au volant. Si vous êtes jeune conducteur et que vous souhaitez assurer votre première voiture, voici trois conseils pour être sûre de trouver une assurance auto. Utilisez un comparateur d’assurance pour en savoir plus sur le prix des assurances automobiles.

Choisir la même compagnie d’assurances auto que ses parents

Privilégiez la même assurance auto que vos parents. Comme vos parents sont déjà des clients, les assurances auto ne veulent pas prendre le risque de perdre leurs clients. De plus, certains assureurs automobiles ont tendance à offrir des remises supplémentaires pour les enfants de leurs clients. Alors, n’hésitez pas à profiter de ces offres.

Inscrire son nom en tant que second conducteur sur l’assurance auto de ses parents

Avant de conduire votre propre voiture, commencez par la voiture de vos parents. Dans ce cas-ci, ajouter votre nom sur l’assurance auto de vos parents en tant que second conducteur. Ainsi, vous accumulez de l’expérience au volant. Lorsque vous souhaiterez assurer seul votre première voiture, grâce à cette expérience, vous allez bénéficier d’une assurance auto moins chère.

Ne pas assurer une voiture trop puissante

Les assureurs évaluent le profil du jeune conducteur et de sa voiture avant d’accepter ou non de l’assurer. L’assurance auto a peur d’assurer des jeunes conducteurs car ces derniers ont plus de chances de causer ou des accidents de la route. Plus une voiture est puissante, plus elle accélère rapidement. Une voiture trop puissante est alors trop dangereuse pour un jeune conducteur qui ne possède pas encore l’expérience nécessaire.

En suivant ces trois conseils, vous êtes sûre de pouvoir assurer votre première voiture.

Catégories de l'article :
Assurance