background img

Comment changer le moteur d’une porte de garage enroulable ?

Le moteur constitue la pièce la plus importante d’une porte de garage enroulable. Sans elle en bon état, votre porte ne vous sert plus à grand-chose. Parfois, il se peut qu’un problème vous oblige à le changer. Si vous avez des talents de bricoleur, vous pouvez vous-même changer le moteur de votre porte de garage enroulable en suivant les étapes ci-après.

Désolidarisez l’axe et le tablier

La première chose à faire est de fermer complètement la porte de votre garage et de couper le courant. Descendez ensuite le tablier et détachez-le de l’axe en dévissant ses pattes de la vis du serrage sur le tambour. Une fois réalisé, vous aurez facilement accès à l’axe motorisé, vissé par l’extérieur des consoles.

A voir aussi : Astuces pour entretenir sa voiture

Désolidarisez l’axe motorisé

L’axe motorisé est équipé d’un côté par :

  • un moteur débrayable CSI: elle est dimensionnée en fonction des besoins mécaniques et dispose d’une manivelle de secours permettant de remonter votre porte enroulable lors d’une coupure d’électricité ;
  • et de l’autre par un système anti-chute mécanique: c’est une mesure de sécurité qui permet d’arrêter la porte en cas de chute du tablier. Elle fonctionne au même titre qu’une ceinture de sécurité dans un véhicule.

La vis positionnée sur l’axe permet de la soutenir à la pièce plastique qui la relie au moteur. Une fois dévissée, vous pouvez retirer votre moteur en toute sécurité.

A voir aussi : Quel utilitaire choisir en 2020 ?

Changez le moteur

Lorsque vous tenez le moteur entre vos mains, vous verrez la référence du moteur à changer. En effet, les moteurs de volets roulants ou de porte de garage sont généralement caractérisés par deux éléments à savoir le couple en Nm et la vitesse en tour/minute. N’hésitez pas à vous servir du guide technique de votre porte pour les repérer plus facilement.

A titre illustratif, la référence du moteur en débrayable d’une marque N (nom commercial du moteur) est Moteur LT50 N CSI 35/17. LT représentant le minimum d’axe pour insérer le moteur et CSI le moteur à débrayage de secours. Quant à 35 et 17, ils représentent respectivement la force en Nm et la vitesse en tour par minute.

Installez le nouvel appareil, en suivant la même procédure, mais dans le sens inverse. Faites attention à bien repositionner les roues et les couronnes. Vous avez également la possibilité de changer votre ancien moteur par un nouveau d’une autre marque. Dans ce cas, il est important de bien identifier le type d’axe utilisé et d’avoir les roues et couronnes adaptées.

Effectuez les réglages

Après avoir remonté votre moteur, vous devez régler à nouveau les fins de course mécanique hautes et basses. Cela vous permet de vous assurer de la bonne marche de votre porte de garage enroulable. Le réglage se fait de deux façons selon le côté de la manivelle de secours choisi et le type de pose.

Réglage avec tirette

La porte de garage est fournie avec sa tirette de réglage. La fin de course haute est cuivrée et dispose d’un poussoir blanc, tandis que celle basse est argentée et a un poussoir jaune. Enclenchez à l’aide de la tirette les clips de réglage. Lorsque le clip sort, cela signifie que le moteur est en mode réglage. Dans le cas contraire, elle annonce la fin du réglage. Une fois terminé, descendez la porte jusqu’en bas en appuyant sur le bouton blanc et remontez en appuyant sur le bouton jaune. Si la montée et la descente se font sans difficulté, vous avez donc réussi le réglage.

Réglage électronique

Entrez dans le mode réglage et appuyez simultanément sur les deux touches situées au-dessus et en dessous de la touche Stop. Vous verrez le signalement d’un clignotant. Vérifiez ensuite le sens de rotation du moteur en sélectionnant la touche V ou V inversée. Suivez les mouvements de va-et-vient pour savoir si le sens est correct ou pas. Lorsqu’elle est correcte, le signal du voyant clignote s’éteint. Vérifiez pour finir si votre appareil s’arrête aussi bien en haut comme en bas sans être forcé.

Les gestes utiles

Les pannes de moteur sont généralement dues à l’usure de certains éléments de votre porte enroulable. Il est donc recommandé de tailler une attention particulière à l’état de la chaine, du pigeon d’entrainement et des dents. Ils doivent être graissés régulièrement afin de faciliter le mécanisme et économiser la force exercée par le moteur. Vous devez également veiller à ce que sa puissance réponde à la taille et au poids de votre portail pour augmenter sa durée de vie.

Catégories de l'article :
Voiture