background img

Quelles sont les différences entre conduite accompagnée et supervisée ?

Conduite accompagnée ou conduite supervisée : le guide

Savez-vous qu’il existe une forme d’apprentissage qui autorise à conduire avant même de se présenter à l’examen de permis ? Ce type de formation permet aux jeunes d’acquérir plus d’expériences au volant et d’augmenter leurs chances de réussite à l’épreuve pratique. Ainsi, les apprenants peuvent devenir des conducteurs expérimentés, prudents et responsables.

Pour cela, vous avez le choix entre la conduite supervisée et la conduite accompagnée ou apprentissage anticipé de la conduite (AAC). Les deux sont différentes, bien qu’il existe une certaine similitude entre elles.

Lire également : Le coût de récupération de votre véhicule en fourrière

La formation initiale : base commune aux deux formations

En conduite accompagnée comme en conduite supervisée, les candidats doivent s’inscrire auprès d’une auto-école. Ce, afin de remplir les conditions exigées pour les deux formes d’apprentissage que voici. Vous avez le choix entre le tarif conduite accompagnée sur boîte manuelle et sur boîte automatique. De même, pour la conduite supervisée.

La formation initiale

Le candidat doit suivre une formation au Code de la route au sein d’une auto-école agréée. À l’issue de ce cours théorique, il doit se présenter à l’épreuve théorique générale commune (ETG). Il faut qu’il obtienne une mention « favorable » à cette épreuve. Cela signifie qu’il a réussi l’examen du Code de la route en obtenant au moins 35 bonnes réponses sur les 40 questions posées.

A découvrir également : Comment puis-je obtenir un financement pour mon permis de conduire ?

La formation à la conduite

L’apprenant doit aussi accomplir au moins 20 heures de conduite dispensée par un moniteur qualifié auprès de l’auto-école. Avant cela, il doit passer par une évaluation qui sert à déterminer si les 20 heures sont suffisantes ou non, en fonction de son avancement.

L’AFFI

L’AFFI (attestation de fin de formation initiale) certifie que l’apprenant ait rempli les conditions susmentionnées et qu’il ait atteint les compétences requises. Elle est délivrée à l’apprenant par son formateur au sein de l’auto-école. Un exemplaire de l’AFFI doit être remis à l’assureur de l’apprenti conducteur.

L’accompagnateur

L’apprentissage anticipé de la conduite et la conduite supervisée nécessitent la présence d’un superviseur ou d’un accompagnateur auprès de l’apprenant. Il doit s’agir d’un conducteur ayant obtenu son permis de conduire depuis au moins 5 ans.

Pour remplir son rôle, il ne doit pas avoir fait l’objet d’une annulation ou d’une suspension de permis durant les 5 années précédentes. Il s’agit souvent d’un membre de la famille ou un ami.

Les différences entre les deux formes d’apprentissage à la conduite

L’AAC et la conduite supervisée poursuivent le même objectif : former un jeune conducteur aguerri et fiable. Néanmoins, il existe des différences notables entre les deux formes d’apprentissage.

L’âge requis

  • La conduite accompagnée est accessible dès 15 ans, âge minimum pour pouvoir passer l’examen du Code de la route.
  • La conduite supervisée, quant à elle, s’adresse uniquement à ceux qui sont âgés de 18 ans minimum.

La durée de la conduite

  • L’apprenti en AAC doit suivre une formation à la conduite de 1 à 2 ans sous la présence de son accompagnateur. Les deux (apprenant et accompagnateur) doivent parcourir ensemble 3 000 km minimum au total.
  • Pour la conduite supervisée, l’apprentissage auprès du superviseur doit durer au moins 3 mois. Vous n’avez pas de nombre de kilomètres minimum à parcourir.

Les rendez-vous pédagogiques

  • Pour l’AAC, le candidat doit se présenter 3 fois à l’auto-école. Une fois au début de la formation, avec la présence du moniteur et de l’accompagnateur. Une seconde fois après avoir parcouru 1 000 km (environ 6 à 8 mois de conduite). La dernière fois après 3 000 km de conduite.
  • Pour la conduite supervisée, un seul rendez-vous pédagogique est requis. Celui-ci exige la présence de l’accompagnateur, et il se compose d’une heure de théorie en salle et d’une heure de conduite.

 

Tableau récapitulatif

  Conduite accompagnée Conduite supervisée
 

 

Les prérequis

●        Formation initiale en auto-école

●        20 h de cours de conduite obligatoire en auto-école

●        Réussite à l’ETG

●        Obtention de l’AFFI

●        Accord de la compagnie d’assurance

Âge minimum 15 ans 18 ans
Durée de l’apprentissage 1 à 2 ans 3 mois minimum sans plafond
Nombre de km parcourus 3 000 kilomètres minimum Aucun
Rendez-vous pédagogiques 3 1

 

Voilà les informations qui peuvent vous aider à choisir l’apprentissage adapté entre une conduite accompagnée et une conduite supervisée.

Catégories de l'article :
Administratif