background img

Vendeurs automobiles : comment bien gerer votre stock de vehicules d’occasion ?

Le marché de l’automobile est rythmé aussi bien par la vente de véhicules neufs que de véhicules d’occasion. Vous êtes vous-même vendeur d’autos et cherchez d’ailleurs à optimiser votre manière de stocker un parc de véhicules d’occasion ? Découvrons ensemble les bonnes pratiques à mettre en place pour disposer d’un stock de qualité et savoir l’administrer au mieux.

Se doter des bons outils

Comme pour toute activité, il est important de s’équiper d’outils performants et adaptés pour mener à bien vos projets. Dans le monde de la vente auto, vous trouverez par exemple Fastback comme solution d’optimisation de gestion administrative et logistique pour tout type de stock d’occasions (voitures, motos, deux-roues, VUL). Des outils efficaces vous permettent bien sûr de gagner du temps, mais pas seulement. En vous fournissant de nombreuses informations capitales (sous forme de dashboard ou de tableau), ils vous aident à prendre les décisions les plus adéquates à l’instant T.
Vous pourrez par exemple bénéficier d’un accès rapide aux fiches descriptives de l’ensemble des véhicules proposés, consulter le prix conseillé sur le marché et les tendances de ce dernier. 

A lire en complément : La boîte de vitesses automatique : fonctionnement, avantages et inconvénients (préparation au permis de conduire)


Un bon outil vous permettra également d’éditer en toute simplicité l’ensemble des documents nécessaires à la vente de véhicules d’occasion (bordereau d’achat, convention de reprise, déclaration de conformité, etc.). 

Diversifier ses canaux d’approvisionnement en véhicules d’occasion

L’un des grands enjeux lorsque l’on revend des véhicules d’occasion, c’est de savoir où en trouver. Il existe en effet de nombreuses sources d’approvisionnement dans le monde de l’auto d’occasion. Cependant, il est vivement conseillé de varier celles-ci pour ne pas trop dépendre d’un seul et même canal. Vous pourrez par exemple proposer de la reprise de véhicules à votre clientèle (via une reprise au prix de l’argus ou un crédit vendeur) tout en approvisionnant votre stock de véhicules d’occasion auprès de certains concessionnaires, auprès de flottes professionnelles (lors du renouvellement de leur parc auto), auprès de grossistes ou encore en passant par un système d’enchères en ligne. 
Sachez également qu’en intégrant un réseau de vente de véhicules d’occasion, il vous sera plus simple de vous approvisionner efficacement et au bon prix. De plus, vous n’aurez plus besoin de réaliser vous-même le sourcing et pourrez donc davantage vous concentrer sur les activités de vente.

A découvrir également : Décryptage du permis de conduire : tout ce que vous devez savoir

Privilégier des stocks plus bas

Le secteur de l’automobile, et plus spécifiquement celui des véhicules d’occasion, est en perpétuelle évolution. Aussi, les tendances d’il y a 5 ou 10 ans peuvent tout à fait être radicalement différentes de ce qui se fait actuellement. D’où l’importance de se tenir au courant de celles-ci (à l’aide par exemple de votre solution de gestion administrative et logistique). De nombreux concessionnaires ont ainsi, ces deux dernières années, réduit leur stock en optant pour un stock compris entre 35 et 40 jours tout en parvenant à booster leurs ventes de véhicules d’occasion. Ce stock moindre représente en 15 et 20% de véhicules de moins que d’ordinaire. Privilégier des stocks plus bas va de pair avec une tendance en plein essor dans bien des secteurs : le reconditionnement. Cela vous facilite également la gestion du parc automobile et permet, commercialement, de proposer des véhicules plus « inédits », puisque présents depuis peu de temps parmi votre catalogue.

Catégories de l'article :
Administratif