background img

4 types d’assurance auto

Il existe différents types d’assurance automobile, qui s’adaptent à divers profils de conducteurs. Si les plus connus sont l’assurance tous risques et l’assurance au tiers, il en existe pour les conducteurs, dans l’obligation d’avoir une couverture, qui se retrouvent face à des assureurs qui refusent de les prendre en charge. Comment faire quand on est un conducteur résilié, malussé ou un jeune conducteur ? Découvrez alors les principaux types d’assurance automobile et leurs particularités.

L’assurance auto pour conducteur résilié

C’est une assurance conçue pour protéger le conducteur dont le contrat a été résilié par sa compagnie d’assurance qui estime qu’il est à risque. Une assurance auto telle que Mon Assurance Résiliée est indispensable pour les personnes qui ont besoin d’assurer leur véhicule, mais dont le profil n’est pas accepté par la plupart des assureurs.

A lire également : Quels facteurs influencent le prix moyen d'une assurance auto jeune conducteur ?

L’assurance auto refusée aux conducteurs résiliés

Il existe différents types de contrats d’assurance auto. Le premier est l’assurance responsabilité civile, qui est obligatoire pour tous les conducteurs en France. Le deuxième est l’assurance tous risques, qui couvre les dommages matériels et corporels. Le troisième est l’assurance au tiers, qui ne couvre que les dommages matériels.

assurance auto pour résilié

Lire également : Les critères de sélection de votre assurance auto !

Un profil de mauvais conducteur selon les assurances

Une mauvaise cote peut constituer un obstacle à l’obtention d’une assurance au tiers, rendant toute indemnisation impossible et interdisant de ce fait de rouler légalement. Si vous conduisez sans assurance auto, vous risquez de recevoir une amende, de voir votre permis suspendu ou même de voir votre voiture confisquée. Pour être un bon conducteur aux yeux des assureurs, vous devez :

  • ne pas avoir eu d’accident (que vous en ayez été responsable ou la victime),
  • ne pas avoir perdu de points sur votre permis,
  • ne pas avoir fait de demande d’indemnisation pour des dommages infligés à votre véhicule.

Les assureurs considèrent en effet que les conducteurs ayant un mauvais dossier d’assurance sont plus susceptibles d’être la cause d’accidents responsables. Ces conducteurs se voient par conséquent souvent refuser une assurance ou ne reçoivent que des offres à des prix très élevés.

Un coût plus élevé pour les profils à risque

Le coût de ce type d’assurance auto varie selon l’assureur, mais il est généralement plus élevé que celui des assurances traditionnelles. La population de conducteurs résiliés étant plus susceptible d’avoir un accident responsable, les primes sont plus élevées afin de couvrir le risque.

Le malus

Le bonus-malus est un système qui encourage les bons conducteurs en les récompensant par une réduction sur leur prime d’assurance, et pénalise ceux qui ont eu des accidents ou commis des infractions. Le malus est calculé en fonction du nombre et de la gravité des accidents ou des infractions commises. Il est appliqué à la prime mensuelle à chaque renouvellement et peut entraîner une augmentation de la prime d’assurance ou même le refus d’assurer par l’assureur.

L’assurance auto jeune conducteur

Ce type d’assurance est destiné aux conducteurs considérés comme à haut risque en raison de leur jeune âge. Les primes sont plus élevées pour les jeunes conducteurs à partir de 18 ans, car les assurances les estiment plus susceptibles d’être concernés par un accident qu’un conducteur expérimenté. Les statistiques de l’Observatoire national des accidents de la route (ONISR) montrent en effet que les jeunes conducteurs sont impliqués dans plus d’accidents de la route que toutes les autres classes d’âge. En 2017, ils représentaient 27 % des accidents mortels, alors qu’ils ne constituaient que 10 % du nombre total de conducteurs. Certains assureurs offrent des rabais aux jeunes conducteurs qui suivent des cours de conduite ou qui conservent leur bonus.

L’assurance auto au tiers

Il s’agit du contrat d’assurance automobile le plus élémentaire, qui vous couvre pour les dommages causés au véhicule ou aux biens d’une autre personne. Elle ne couvre cependant pas les dommages causés à votre propre voiture. Les dommages causés aux personnes ou aux animaux ne sont pas couverts par ce contrat d’assurance. Il est important de noter que l’assurance au tiers est obligatoire en France.

L’assurance auto tous risques

C’est le contrat d’assurance automobile le plus complet qui couvre les dommages causés à votre propre véhicule ainsi que les dommages causés au véhicule ou aux biens d’une autre personne. C’est l’assurance auto multirisque qui vous couvre en cas de blessures causées par un accident de voiture, quelle que soit la responsabilité des personnes impliquées. L’assurance tous risques est en général plus chère que l’assurance au tiers, mais elle offre un niveau de protection plus élevé. En résumé, l’assurance automobile permet de vous protéger contre les dommages potentiels, les frais et les pénalités. Même si les assurances ont décidé que vous aviez un profil de conducteur à risque, vous avez la possibilité de continuer à être assuré en vous tournant vers une compagnie d’assurance pour conducteurs résiliés.

Catégories de l'article :
Assurance