background img

Moto : conduire homologué

Il est temps de zapper l’image du style des motards en veste en cuir sans manches ou des beaux gosses dans les pages de magazine qui se baladent en deux-roues avec un short et des baskets. La réalité est aux antipodes de ces tenues très stéréotypées. Eh oui ! Rouler à moto, c’est prendre avant tout des mesures de sécurité en ayant recours à des équipements homologués. Quels sont ces équipements et à quoi servent-ils ? Les réponses dans cet article.

Conduire une moto : les vêtements homologués fortement conseillés

Tous les amateurs de moto le savent, conduire un deux-roues, c’est s’équiper avec des vêtements homologués spécial moto. Conformes aux normes en vigueur, ces vêtements assurent la sécurité du motard lors de la conduite.

A lire aussi : Que savoir du service de taxi moto à Orly ?

Le blouson

Bien que facultatif sur la route, le blouson se veut pourtant indispensable pour rehausser le look et optimiser votre sécurité. Il fait partie des équipements incontournables du motard.

Les blousons du motard doivent répondre à la norme européenne EN 13595. Pour ce qui est de la marque, Alpinestars, Dainese, Arai, Shoei, et HJC se présentent comme de véritables références. Vous retrouverez sur www.martimotos.com une gamme variée de blousons et de vêtements homologués spécialement dédiés aux fanas de deux-roues.

A lire aussi : Comment passer son permis scooter ?

En matière de tissu, préférez le blouson en cuir qui reste indémodable et incontournable. Optez plutôt pour les modèles ventilés, étanches et coupe-vent.

Autres alternatives : les blousons en textile ou encore les blousons Gore-Tex imperméables.

vêtements moto homologués

Les bottes

Pourquoi porter des bottes ? Tout simplement, pour assurer la sécurité de vos pieds. Pour choisir le bon modèle, il faudra vous baser sur l’utilisation de votre moto. Par exemple, si vous êtes un pistard, privilégiez les bottes haute protection. Elles couvrent efficacement bien les malléoles, les talons, les tibias ainsi que les doigts de pied.

Vous ne vous servez de votre moto que pour vous déplacer ? Optez pour une paire de bottes qui protégera vos chevilles, sans pour autant être trop épaisses.

Peu importe votre choix, vos bottes doivent respecter la norme EN 13634, avec une hauteur minimale de 16,2 cm (pour les pointures inférieures à 36) et de 19,2 cm (pour celles supérieures à 45).

Le pantalon

Le pantalon pour motards est aussi facultatif, mais fortement recommandé. Pour une protection maximale, il doit être à la fois confortable et près de corps. Préférez les modèles avec protection contre les chocs, notamment sur les hanches et au niveau des genoux. Votre pantalon moto doit également être muni de protège-tibias incorporés et, si possible, avec des empiècements de textile de haute visibilité (fluorescents et rétro-réfléchissants).

Les pantalons EPI respectent la norme EN 13595. Quant aux coques de protection qui accompagnent les pantalons, elles portent nécessairement la mention EN 1621. Ces accessoires s’avèrent indispensables pour protéger les coudes, les épaules, les genoux et les hanches. Pour cette dernière option, référez-vous à la certification EN 1621-1.

Les équipements moto obligatoires

En 2020, on enregistre une baisse considérable du taux d’accidentés, de blessés et de décès sur la route. Cela s’explique par la crise sanitaire et le confinement. Avec – 30 % d’accidents et de blessés et – 23 % de personnes tuées, les motards affichent toujours un fort taux de mortalité depuis le déconfinement du 11 mai 2020. Pour optimiser votre sécurité sur la route, il faut investir dans ces équipements moto obligatoires.

Le casque

Depuis 1973, le pilote et le passager éventuel doivent impérativement porter un casque de moto, pièce centrale de la sécurité de tout motard. Dans le cas contraire, ils encourent une amende de 135 euros avec un retrait de 3 points sur le permis.

Pour garantir une protection optimale et une meilleure visibilité du conducteur, le casque doit comporter quatre stickers rétroréfléchissants avec une couleur claire de préférence. Il est impératif que l’équipement couvre le front, au-dessus des sourcils, et reste fermement attaché.

Pour protéger au mieux votre tête, choisissez le casque intégral au lieu du casque « jet ». Il atténue les blessures au visage, à la mâchoire inférieure et au menton. Votre casque doit être homologué et porter les mentions ECE 22-04 et ECE 22-05. Généralement, on les retrouve sur une étiquette cousue au niveau de la jugulaire.

Voici quelques explications concernant la terminologie des homologations des casques :

  • « PJ » comme Protective-Jet, c’est-à-dire un casque « modulable » homologué en tant que jet et intégral
  • « J » comme jet
  • « P » comme Protective. Cette lettre est utilisée pour le casque intégral

Les gants

Les gants procurent confort et sécurité au motard. Ils protègent contre le froid, les projections ainsi que l’abrasion, en cas de chute. Dès qu’il est question de gants pour moto, on pense tout de suite aux gants en cuir. Cette matière offre une meilleure protection par rapport aux autres textiles, qui peuvent générer des brûlures en cas de frottement.

Lorsque vous choisissez vos gants, prenez en compte les éléments suivants, en plus de votre budget :

  • l’épaisseur
  • la dextérité
  • le confort
  • la sensation

Quant aux normes, les gants moto présentent deux niveaux de catégorie. Le premier se destine à un usage professionnel. Il respecte la norme EN 13594 (niveau 1 : 1,5 seconde). Le second se prête à un usage quotidien et touristique. Il correspond au niveau 2 : 2,5.

acheter des vêtements moto homologués

D’autres protections utiles et obligatoires

Les gilets Airbag et les gilets jaunes viennent également s’ajouter à la liste des équipements de protection utiles pour les motards et les motocyclistes.

Les gilets Airbag

Il existe deux sortes de gilets airbag ou de blousons :

  • l’airbag mécanique qui se déclenche via un cordon
  • l’airbag radiocommandé qui se déclenche via une onde radio

L’airbag moto sauve des vies. Il protège les organes vitaux de l’ensemble tronc/colonne/abdomen. En ce qui concerne la norme, les gilets et les blousons airbag sont certifiés par le « dire d’expert » avec l’étiquette CE et le logotype moto.

Le gilet haute visibilité

Le port de gilet jaune est obligatoire depuis le 1er janvier 2016. Toutefois, il n’est pas à porter en permanence (seulement en cas d’urgence). De ce fait, vous pouvez le ranger dans un coin stratégique de votre moto ou de votre scooter. Quant à la réglementation, le gilet haute visibilité doit respecter les normes EN 471 et EN 1150.

Catégories de l'article :
moto
Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

 

You have Successfully Subscribed!