background img

Prix des plaques d’immatriculation : comment économiser sans compromettre la qualité

Prix des plaques d'immatriculation : comment économiser sans compromettre la qualité

La plaque d’immatriculation est un élément indispensable de la conduite automobile. Elle permet à un véhicule d’être conforme et autorisé à circuler en France. Il est parfois nécessaire d’effectuer une révision de sa plaque ou d’en acquérir une nouvelle. Le changement d’une plaque d’immatriculation n’est pas gratuit. On vous dit tout sur les prix des plaques d’immatriculation et comment allier la qualité avec le montant d’une plaque d’immatriculation neuve.

Modification des plaques d’immatriculation : à quel moment la réaliser ?

La modification d’une plaque d’immatriculation n’est pas impérative lors de l’acquisition d’une voiture ou d’une moto. En effet, le véhicule est transmis au nouveau propriétaire avec la plaque déjà présente sur sa carrosserie.

A voir aussi : 90 chevaux en chevaux fiscaux : Conversion et implications pour l'assurance

Toutefois, il sera judicieux pour un propriétaire de se pencher sur le prix des plaques d’immatriculation s’il souhaite :

  • Changer le département apparent sur ses plaques,
  • Changer les plaques abîmées ou illisibles.

Depuis le passage de l’immatriculation au SIV, le changement de plaques n’intervient que pour ces deux cas.

A découvrir également : Les particularités de l'examen théorique du permis de conduire quad : comment se préparer

Il est également possible de demander à ce qu’une plaque éditée au format FNI soit établie au format SIV. Cette transformation n’est possible que lorsqu’une modification intervient sur la carte grise comme un changement d’adresse ou l’acquisition d’un nouveau propriétaire.

Hors les cas de figure déjà cités, il est possible que les plaques d’immatriculations soient volées. Par conséquent, le propriétaire n’aura d’autre choix que d’en faire fabriquer de nouvelle. Il est d’ailleurs conseillé de le faire rapidement. Ne pas posséder de plaques d’immatriculation sur son véhicule est soumis à une amende forfaitaire de 135 euros. Majorée, cette amende peut atteindre le montant de 750 euros.

Les plaques d’immatriculation peuvent être acquises auprès de professionnels agréés ou être commandées en ligne. La carte grise sera demandée en guise de justificatif.

Les dimensions des plaques d’immatriculation

Les plaques d’immatriculation ne sont pas à modèle unique, notamment entre une moto et une voiture par exemple. Chaque véhicule nécessite une plaque d’immatriculation qui puisse être agencée convenablement à l’avant et à l’arrière. Le modèle de véhicule que vous possédez influera sur le prix. En effet, une voiture citadine, une moto ou un quatre-quatre ne nécessiteront pas des plaques de mêmes dimensions.

Prix des plaques d'immatriculation : comment économiser sans compromettre la qualité

Le prix d’une plaque d’immatriculation de qualité 

Le prix moyen d’une plaque d’immatriculation oscille aux alentours de 10 euros. Toutefois, le tarif et la qualité dépendront de plusieurs caractéristiques.

Le matériau de fabrication est le critère basique influant sur le coût d’une plaque d’immatriculation. Elles existent dans des finitions en plexiglas (en plastique) ou en aluminium. L’aluminium s’avère être moins coûteux que le plexiglas, néanmoins il serait plus avantageux de favoriser un matériau solide comme le plastique.

Les plaques en plastique sont personnalisables. Il est envisageable de leur attacher des options comme une conception standard ou en relief, une protection anti-UV, etc. Ces options modifieront nécessairement le prix à la hausse.

Bien qu’une plaque d’immatriculation puisse paraître abordable, il ne faut pas oublier qu’une voiture ou moto doit en posséder deux ! Une plaque en aluminium peut être changée contre une plaque en PVC à tout moment.

Catégories de l'article :
Administratif