background img

Taxi conventionné : comment ça marche ?

Vous venez d’obtenir une prescription de la part de votre médecin d’un Transport Assis Professionnalisé pour des soins réguliers. Que ce soit pour un rendez-vous médical ou pour une hospitalisation, voici tout ce qu’il faut connaître sur le taxi conventionné !

A voir aussi : Comment mettre en route Waze ?

Qu’est-ce qu’un taxi conventionné ?

Un taxi conventionné est un taxi de sécurité social certifié et agréé par la CPAM. Ce genre de taxi est en fait compatible avec divers transports médicaux. Pris en charge par la Sécurité sociale, ce véhicule sanitaire léger sert à garantir le transport des malades sur prescription médicale dans les meilleures conditions.

Ce genre de transport peut aussi être utilisé comme transports sanitaires pour les personnes handicapées. Mais il peut également transporter les personnes âgées selon certaines conditions (en cas de perte d’autonomie, victimes d’une affection chronique invalidante et bien d’autres).

Lire également : 4 raisons de préférer le transport en taxi navette plutôt que de prendre sa voiture

Comment bénéficier de ce service de transport ?

Il existe diverses flottes de véhicules qui sont ravitaillées pour le transport assis professionnalisé. On peut citer le VSL ou véhicule sanitaire léger, l’ambulance et bien d’autres. Mais il y a aussi ce type de service de transport généralement méconnu appelé : taxi conventionné ou taxi de sécurité social. Ce dernier doit être surtout certifié et agréé par la CPAM.

Afin de pouvoir bénéficier d’un taxi de sécurité social pris en charge par la caisse d’assurance maladie, le malade doit montrer sa carte vitale ainsi qu’une prescription médicale de transport. Cette dernière doit indiquer le motif du déplacement et justifier le moyen de transport prescrit par son médecin traitant afin de bénéficier du tiers payant.

Le service d’un taxi conventionné

Le service d’un taxi conventionné est soumis aux consignes du code des transports lié au transport sanitaire, mais aussi aux règles générales qu’on applique à ce type de véhicules. Ce type de véhicule de transport médical est essentiellement adapté au transport de malades assis.

Un taxi conventionné ou transport de malades assis est en fait remboursé par la caisse primaire d’assurance maladie. La convention CPAM prévoit de désigner un véhicule privé qui est soumis à l’accord du patient et du médecin traitant. Toutefois, ce transporteur privé est dans l’obligation d’être agréé par le DGCPAM (directeur général de la caisse primaire d’assurance maladie).

La prise en charge d’un taxi sécurité sociale

Pris en charge par la Sécurité sociale, les taxis conventionnés CPAM sont compatibles avec des transports médicaux. Cette prise en charge peut varier de 65 % à 100 % du montant total de la course selon chaque cas. Néanmoins, il existe une franchise de 2 à 4 € qui pourra être déduite de ce remboursement.

Vous pouvez faire appel aux services d’un taxi conventionné selon vos propres situations : rendez-vous médical, soins réguliers, retour à domicile après hospitalisation ou autres. Enfin, si vous cherchez un taxi conventionné ou taxi sécurité social, consulter le site https://www.taxi-melun-t77.fr/.s

En conclusion,

Les remboursements des frais de transport aux centres hospitaliers pour les personnes malades sont réellement très importants, surtout en cas d’urgence ou une situation grave. Ainsi, la prise en charge des frais de transport sanitaire par les organismes d’assurance maladie peut énormément aider les personnes victimes dans leurs déplacements. D’où la nécessité primordiale d’un taxi conventionné.

Catégories de l'article :
Transport