background img

Combien de chevaux sont autorisés pour les jeunes conducteurs ?

L’assurance des jeunes conducteurs reste une polémique dans plusieurs Etats. Nombreux sont ces assureurs qui voient ces jeunes conducteurs comme étant des profils à risque. Cependant, que faire pour assurer sa voiture étant jeune ? Quels chevaux de voiture choisir pour éviter tout rejet d’être assuré ?

Que comprendre par chevaux de voiture ?

Encore appelé puissance fiscale ou encore puissance administrative d’une voiture, le cheval fiscal correspond à la puissance du moteur d’une voiture. Il détermine la capacité exacte que dispose l’engin à quatre roues. Il se détermine suivant deux caractéristiques. Vous avez dans un premier temps la puissance du véhicule qui est prise en compte et l’émission du dioxyde de carbone.

A voir aussi : Le démontage bas moteur en 4 étapes

Cependant, afin de mieux comprendre la notion de la puissance d’un véhicule, vous devez tenir compte de deux paramètres. D’abord, la puissance fiscale est celle qui indique la puissance administrative du moteur. Ensuite, vous avez la puissance réelle de la voiture qui correspond aux roues.

En matière de chevaux fiscaux, il y a-t-il une limite pour un jeune conducteur ?

En matière de puissance de voiture, il n’existe aucune réglementation. Aucune règle n’est écrite pour imposer la qualité de la voiture que doit utiliser un conducteur, qu’il soit jeune ou non. Ainsi, aucune limite de chevaux fiscaux n’existe non plus. Un jeune conducteur peut alors s’offrir une voiture de son choix. Tout dépendra du profil de l’assuré et de l’assurance choisie.

A lire également : Comment réparer rayures jantes alu ?

Quelle voiture puissante choisir lorsqu’on est jeune conducteur ?

Le profil du conducteur ne détermine toujours pas le type de voiture que ce dernier doit conduire. Toutefois, il est souvent déconseillé à un jeune conducteur, d’opter pour une voiture puissante et assez rapide. Vous devez comprendre que plus une voiture est puissante, plus le coût de son assurance est élevé. C’est donc pour cette raison que plusieurs agences de vente de voiture déconseillent aux jeunes conducteurs d’effectuer leur choix sur les engins puissants.  Dans la même optique, vous trouverez des assureurs qui s’opposent à la couverture des voitures puissantes lorsque le conducteur est jeune de peur que ce dernier n’arrive pas à respecter ses obligations vis-à-vis de l’assureur.

Le mieux étant jeune conducteur est de s’imposer une limite en termes de cheveux. Choisir un véhicule d’au plus 6 cheveux ou moins vous sera beaucoup plus économique. D’ailleurs, c’est le nombre de chevaux qu’exige la plupart des assureurs. Toutefois, ce nombre peut aussi varier en fonction de la maison d’assurance.

Si vous n’arrivez toujours pas à effectuer un choix, dirigez-vous vers des stimulateurs dédiés au jeune conducteur.

Que faire si l’on désire avoir une voiture puissante ?

Être jeune conducteur et vouloir d’une voiture puissante n’est pas un crime. L’important est de savoir quoi faire afin de baisser au mieux le tarif de l’assurance. C’est donc pour cela que nous vous conseillons quelques règles pour réussir cette opération en toute simplicité.

D’abord, il est souvent recommandé au futur conducteur, d’effectuer une formation en conduite assistée. C’est un moyen très efficace pour faire baisser ou réduire de moitié la surprime exigée par la maison d’assurance. Ensuite, opter pour le bon choix d’achat du véhicule. Il est beaucoup plus recommandé d’effectuer son choix sur une voiture puissance d’occasion. Le coût d’achat est abordable que chez les voitures neuves puissantes. Pour finir, prendre son temps pour mieux étudier les garanties de l’assureur.

Comment choisir le bon assureur pour sa voiture puissance lorsqu’on est jeune conducteur ?

Comme souligné précédemment, il est important de prendre en considération l’assureur dans le choix de sa voiture puissante. En matière d’assurance en France et dans le monde, tout véhicule doit être assuré. Que vous soyez jeune ou pas, vous devez assurer votre voiture.

Cependant, étant jeune conducteur, la formule basique que vous devez souscrire est l’option assurance au tiers. Cette formule vous permet de couvrir les dommages corporels et matériels causés par la voiture à un tiers. Vous pouvez aller plus loin en optant pour la formule tiers plus. En réalité, cette formule couvre un peu plus le jeune conducteur d’une voiture puissante. La couverture des risques s’étend plus. Ainsi se résume les deux grandes formules que vous pouvez choisir en étant jeune conducteur d’une voiture puissante.

Catégories de l'article :
Voiture