background img

Contrôle technique : comment procéder ?

Contrôle technique d'une voiture

Le contrôle technique des véhicules est une démarche obligatoire pour tous les automobilistes. Il permet d’identifier les défaillances qui peuvent s’attaquer à la sécurité sur la voie publique. Pour le réaliser, il vous suffit de vous rendre avec votre véhicule auprès des contrôleurs agréés. La validité et le contenu de ce contrôle varient en fonction du type d’automobile. Mais comment procéder au contrôle technique d’une voiture neuve, de collection ou d’occasion ?

Quand doit-on effectuer le contrôle technique d’un véhicule ?

Généralement, en tant que propriétaire d’un véhicule, vous devez y procéder 6 mois après un délai de 4 ans à compter de la première date de la mise en circulation. Après le contrôle technique de votre voiture, une visite technique régulière doit se faire tous les 2 ans. Cette étape peut être prise en charge par le vendeur. Dans ce cas, elle doit se faire 6 mois après la cession du véhicule d’occasion à un particulier.

A découvrir également : Achat d’un véhicule neuf : quelles sont les procédures administratives ?

Si la voiture vendue n’a pas des documents faisant office de preuve de ce contrôle périodique, l’acquéreur ne peut pas réaliser une déclaration de changement de nom sur la carte grise. Cette interdiction est valable même si la vente est gratuite. À noter qu’un acheteur peut acquérir un véhicule avec un contrôle technique de moins de 6 mois, mais c’est à lui d’endosser les réparations des pièces indispensables.

Le contrôle technique garantit la sécurité routière, surtout si les accidents sont provoqués par un défaut d’entretien ou une usure du véhicule. Cette obligation s’impose à tous les voitures plus de 4 ans, avec un poids total inférieur ou égale à 3,5 tonnes, sauf pour les voitures de collection.

A découvrir également : Les qualités d'un bon conducteur

Comment se déroule le contrôle technique ?

Pendant les démarches, le contrôleur vous demande le certificat d’immatriculation original de votre véhicule. Il réalise l’identification des 133 points de contrôle. Il vous explique les dysfonctionnements. Si ces derniers sont graves, votre véhicule doit subir une contre-visite, dans un délai de 2 mois.

Lors du contrôle, vous devez apporter la carte grise, c’est le seul document obligatoire. Si vous n’en avez pas (en cas de perte ou vol), vous pourrez réclamer une fiche d’identification du véhicule sur un service en ligne.

La durée du contrôle technique varie entre 30 à 45 minutes. C’est au professionnel de fixer le prix (à partir de 25 euros TTC).

Quels sont les points à vérifier lors du contrôle technique ?

Pendant la visite technique, le contrôleur établit l’état de votre véhicule en identifiant l’ensemble des points qui peuvent provoquer un effet dangereux sur route. Pour ce faire, il vérifie le système de freinage, la direction, l’éclairage, la signalisation, la visibilité, tous les équipements, la carrosserie, la pollution, etc.

En effet, le contrôle technique est incontournable. En cas de défaut de contrôle technique, vous devrez payer une amende forfaitaire de 135 euros. Il se peut que votre voiture soit immobilisée par les forces de l’ordre, jusqu’à ce que vous procédiez au contrôle technique.

Catégories de l'article :
Voiture