background img

Carburant : le bioéthanol est-il l’avenir ?

La surconsommation de pétrole nuit à l’environnement. Non seulement cette ressource n’est pas renouvelable, mais sa production en gaz carbonique est très élevée. Or, toute la planète utilise cet hydrocarbure aujourd’hui. Et si l’on essayait d’exploiter un gaz à base de végétaux et de microorganismes ? Est-ce que le bioéthanol peut remplacer complètement le pétrole ?

Qu’est-ce que le bioéthanol et comment est-il fabriqué ?

Le bioéthanol utilise plusieurs matières premières différentes selon l’usine productrice. La plupart se servent surtout de grains de maïs, de blé ou de canne à sucre. Le bioéthanol est donc un biocarburant fabriqué à partir de la décomposition et du raffinement de ces matières premières. Le sucre fermenté se transforme par la suite en alcool. Ce sera cet alcool qui dégagera du gaz carbonique combustible, pouvant alors alimenter les moteurs à combustion.

A lire également : Le rapide et le furieux : Tokyo Drift - voitures

Même si la matière première du bioéthanol diffère d’une usine à une autre, le processus de fabrication du bioéthanol reste exactement le même. Vous pouvez consulter plus d’informations sur le bioéthanol E85 sur internet pour comprendre comment elle se fabrique exactement. En résumé, il faut passer à travers six étapes :

  • le broyage,
  • la liquéfaction,
  • la saccharification,
  • la fermentation,
  • la déshydratation,
  • la dénaturation.

Après toutes étapes, le bioéthanol est prêt pour alimenter tous les moteurs des véhicules qui en nécessitent pour rouler.

A découvrir également : 2017 - 2020 Honda Grom

bioéthanol voiture moteur essence

Comment le bioéthanol se compare-t-il aux autres carburants ?

Niveau prix, le bioéthanol se révèle beaucoup plus avantageux. En effet, le litre coûte en moyenne 1 euro de moins que le super. Toutefois, les voitures roulant avec ce carburant végétal consomment 25 % de plus que celles qui roulent à l’essence ou au gasoil. De plus, il faut complètement adapter son moteur et son réservoir au bioéthanol. Cette adaptation nécessite un budget, plus ou moins conséquent, pour transformer votre voiture en un modèle plus écologique.

En effet, il n’y a qu’une petite panoplie de voitures qui sont compatibles au bioéthanol. Si vous avez un véhicule diesel, il y a de fortes chances que celui-ci ne puisse jamais être converti au biocarburant. Demandez à votre garagiste s’il est possible d’installer un kit « bioéthanol » sur votre véhicule. De cette manière, il sera homologué et passera les visites techniques plus facilement.

L’avenir du bioéthanol et son impact potentiel sur l’environnement

Puisque le bioéthanol est entièrement fabriqué à partir de végétaux, les gaz qu’il relâche ne sont pas nocifs pour l’environnement. Les scientifiques ont démontré qu’il relâche jusqu’à 71% moins de CO2 que l’essence ou le gasoil. Une voiture convertie au bioéthanol relâcherait donc autant de gaz à effet de serre qu’un grand arbre durant toute une année.

Toutefois, la production de bioéthanol n’est pas une mince affaire. Elle nécessite la plantation des végétaux concernés en grande masse. Les plus grands producteurs de ces végétaux se ruent alors vers une déforestation massive lorsque le prix du pétrole tend à augmenter. À terme, l’accélération de cette production risque de consumer très rapidement la fertilité des terres. Il faut donc trouver un moyen pour produire du bioéthanol tout en préservant le sol.

Le bioéthanol est réservé aux possesseurs de voitures « compatibles » pour l’instant. Or, les producteurs de voitures ne semblent pas encore prêts à produire des voitures roulant exclusivement au bioéthanol actuellement. Pourtant, ce biocarburant s’avère plus qu’avantageux tant pour les conducteurs que pour l’environnement. Si vous souhaitez rouler uniquement au bioéthanol, demandez conseil à votre garagiste pour convertir votre boîtier à l’éthanol E85.

Catégories de l'article :
Actu