background img

Comment fonctionne le turbocompresseur ?

Comment fonctionne le turbocompresseur

Communément appelé turbo, le turbocompresseur est une composante du moteur qui équipe les voitures essence et diesel. Il participe à la robustesse du véhicule, c’est pourquoi il doit être entretenu au même titre que les autres pièces. Au regard du rôle important qu’il joue, il devient judicieux de s’intéresser à son mode de fonctionnement.

Généralités sur le turbocompresseur

De son fonctionnement à son entretien, en passant par son utilité, les turbocompresseurs sont généralement utilisés pour augmenter les performances du moteur. Avec le turbo scenic 2 1.9 dcl par exemple, vous avez l’assurance de consommer jusqu’à moins 40 % de carburant.

A lire aussi : Voitures : les 4 succès de 2021

Quelle est l’utilité d’un turbo ?

Cette pièce a la capacité de booster les productions de la combustion du moteur. En réalité, le moteur d’une voiture tire sa puissance de la combustion entre le carburant et un mélange d’air. Plus ce mélange alimente le moteur, plus il est performant. Pour générer plus de puissance au moteur, le volume des cylindres est souvent augmenté. À défaut d’opter pour un cylindre supplémentaire afin de dupliquer cette productivité, le turbocompresseur injecte plutôt une quantité considérable d’air dans les cylindres, ce qui induit le même résultat.

Comment marche un turbocompresseur ?

Dans le système de combustion, les voitures sans turbocompresseur n’injectent que de l’air venu de l’extérieur. En présence du turbo au contraire, les gaz d’échappement sont récupérés pour améliorer les capacités du moteur, pour réduire la consommation de carburant et pour éviter l’émission de certaines particules nocives dans l’environnement. Le turbocompresseur est doté de deux éléments phares : un compresseur d’air et une turbine. Une fois que le moteur rejette les gaz d’échappement via le collecteur d’échappement, la chambre de combustion où se trouve le rotor récupère ces gaz rejetés. Par un processus commun, le rotor entraîne le compresseur qui est situé dans la section froide et comprime l’air en alimentant du même coup le moteur.

Lire également : BMW : comment trouver des pièces détachées de qualité ?

échange turbo

Qu’il soit à diesel ou à essence, le moteur entre en combustion seulement si le carburant et l’air se mélangent. Pour augmenter la puissance du moteur sans dupliquer les cylindres, on opte parfois au recours d’injection d’un surplus de carburant ou d’air. Pour le carburant, il suffit de multiplier le volume injecté.

Pour l’air par contre, il est nécessaire de forcer l’entrée, d’où l’intervention des turbocompresseurs. Ceux-ci relient donc deux turbines, le compresseur et la turbine. L’hélice comprise dans la turbine est directement reliée au collecteur d’échappement et est entraînée par les gaz rejetés grâce au moteur. L’hélice du compresseur, quant à elle, est conduite par le système de transmission commun.

Quelle est la durée de vie d’un turbo ?

Cette pièce est résistante, mais cette durabilité dépend cependant de plusieurs autres facteurs : le nombre d’années, les conditions de réparation ou de remplacement etc. Pour éviter au maximum les problèmes sur son turbocompresseur, un entretien régulier et plusieurs autres conseils sont à prendre en considération :

  • Vidangez régulièrement le moteur
  • Contrôlez la quantité d’huile
  • Vérifiez l’état du filtre et nettoyez-le si nécessaire
  • Adaptez votre mode de conduite en évitant les changements brusques de température et les vitesses excessives
  • Laissez chauffer le moteur quelques minutes avant d’engager un long trajet.

Comment choisir le bon turbocompresseur pour son véhicule ?

Si vous souhaitez changer votre turbocompresseur, il est crucial de choisir le bon modèle qui conviendra à votre moteur. Pour cela, certains critères sont à prendre en compte : la marque et le modèle de votre véhicule, les spécifications techniques du moteur, etc. Ce n’est pas suffisant pour faire un choix optimal et garantir une longue durée de vie au nouveau turbo.

Il est aussi nécessaire d’identifier les conditions dans lesquelles votre voiture est régulièrement utilisée. Si vous roulez principalement en ville ou sur des routes accidentées avec beaucoup de montées et descentes, par exemple, optez pour un turbocompresseur avec une plage basse plus large. Au contraire, si vous utilisez régulièrement des autoroutes ou des voies rapides, choisissez plutôt un turbo adapté aux hautes vitesses.

Au-delà de ces aspects mécaniques, il ne faut pas négliger l’environnement dans lequel vous achetez votre turbocompresseur ainsi que la qualité du fournisseur auprès duquel vous effectuez cet achat. Privilégiez donc des revendeurs spécialisés ayant fait leurs preuves afin d’éviter tout risque lié à l’utilisation d’une pièce défectueuse.

La décision finale quant au choix du turbocompresseur doit être réfléchie et mesurée, car elle aura un impact direct sur la performance globale de votre voiture, mais aussi sur sa consommation énergétique ainsi que sa fiabilité mécanique.

Quels sont les risques liés à l’utilisation d’un turbocompresseur ?

L’utilisation d’un turbo-compresseur peut comporter certains risques liés notamment à sa fragilité, à son entretien et aux modifications qui pourraient lui être apportées. Il faut bien comprendre les enjeux avant de se lancer dans cette aventure.

Le turbo doit être manipulé avec précaution afin d’éviter toute casse ou détérioration prématurée. Effectivement, ce composant fonctionne à haute température et nécessite une lubrification optimale pour éviter tout grippage ou usure excessive. Si le niveau d’huile moteur n’est pas régulièrement vérifié et maintenu, cela pourrait entraîner des dommages irrémédiables au niveau du turbo-compresseur. De même, si la pression de suralimentation est trop élevée, cela peut causer des dégâts importants au moteur ainsi qu’à toutes les pièces qui y sont connectées.

Parfois aussi, certains conducteurs modifient leur véhicule en augmentant la pression du turbo. Bien que cela puisse améliorer considérablement les performances de votre voiture en termes de vitesse, par exemple, il faut savoir que ces modifications peuvent aussi présenter un danger potentiel pour le turbo-compresseur ainsi que tous les autres composants mécaniques qui y sont associés.

L’utilisation d’un turbo-compresseur comporte un certain nombre de risques potentiels qu’il faut prendre en compte avant toute modification ou installation sur votre véhicule. En suivant scrupuleusement les consignes de sécurité et en effectuant une maintenance régulière, vous pouvez profiter pleinement des avantages offerts par cet équipement tout en minimisant les risques d’avarie ou de panne.

Catégories de l'article :
Voiture