background img

Comment fonctionne le turbocompresseur ?

Comment fonctionne le turbocompresseur

Communément appelé turbo, le turbocompresseur est une composante du moteur qui équipe les voitures essence et diesel. Il participe à la robustesse du véhicule, c’est pourquoi il doit être entretenu au même titre que les autres pièces. Au regard du rôle important qu’il joue, il devient judicieux de s’intéresser à son mode de fonctionnement.

Généralités sur le turbocompresseur

De son fonctionnement à son entretien, en passant par son utilité, les turbocompresseurs sont généralement utilisés pour augmenter les performances du moteur. Avec le turbo scenic 2 1.9 dcl par exemple, vous avez l’assurance de consommer jusqu’à moins 40 % de carburant.

Lire également : Camion d’occasion : comment bien le choisir ?

Quelle est l’utilité d’un turbo ?

Cette pièce a la capacité de booster les productions de la combustion du moteur. En réalité, le moteur d’une voiture tire sa puissance de la combustion entre le carburant et un mélange d’air. Plus ce mélange alimente le moteur, plus il est performant. Pour générer plus de puissance au moteur, le volume des cylindres est souvent augmenté. À défaut d’opter pour un cylindre supplémentaire afin de dupliquer cette productivité, le turbocompresseur injecte plutôt une quantité considérable d’air dans les cylindres, ce qui induit le même résultat.

Comment marche un turbocompresseur ?

Dans le système de combustion, les voitures sans turbocompresseur n’injectent que de l’air venu de l’extérieur. En présence du turbo au contraire, les gaz d’échappement sont récupérés pour améliorer les capacités du moteur, pour réduire la consommation de carburant et pour éviter l’émission de certaines particules nocives dans l’environnement. Le turbocompresseur est doté de deux éléments phares : un compresseur d’air et une turbine. Une fois que le moteur rejette les gaz d’échappement via le collecteur d’échappement, la chambre de combustion où se trouve le rotor récupère ces gaz rejetés. Par un processus commun, le rotor entraîne le compresseur qui est situé dans la section froide et comprime l’air en alimentant du même coup le moteur.

A voir aussi : Quelle housse de voiture choisir ?

échange turbo

Qu’il soit à diesel ou à essence, le moteur entre en combustion seulement si le carburant et l’air se mélangent. Pour augmenter la puissance du moteur sans dupliquer les cylindres, on opte parfois au recours d’injection d’un surplus de carburant ou d’air. Pour le carburant, il suffit de multiplier le volume injecté.

Pour l’air par contre, il est nécessaire de forcer l’entrée, d’où l’intervention des turbocompresseurs. Ceux-ci relient donc deux turbines, le compresseur et la turbine. L’hélice comprise dans la turbine est directement reliée au collecteur d’échappement et est entraînée par les gaz rejetés grâce au moteur. L’hélice du compresseur, quant à elle, est conduite par le système de transmission commun.

Quelle est la durée de vie d’un turbo ?

Cette pièce est résistante, mais cette durabilité dépend cependant de plusieurs autres facteurs : le nombre d’années, les conditions de réparation ou de remplacement etc. Pour éviter au maximum les problèmes sur son turbocompresseur, un entretien régulier et plusieurs autres conseils sont à prendre en considération :

  • Vidangez régulièrement le moteur
  • Contrôlez la quantité d’huile
  • Vérifiez l’état du filtre et nettoyez-le si nécessaire
  • Adaptez votre mode de conduite en évitant les changements brusques de température et les vitesses excessives
  • Laissez chauffer le moteur quelques minutes avant d’engager un long trajet.

Catégories de l'article :
Voiture