background img

Les plaques d’immatriculation personnalisées sont-elles légales ?

Plaque d'immatriculation

À vue d’œil, une plaque d’immatriculation n’est constituée que d’une suite illogique de chiffres et de lettres. Son rôle premier n’est pas de briller d’esthétisme, mais de permettre l’identification de votre véhicule. Vous trouvez que les plaques minéralogiques se ressemblent toutes et manquent cruellement d’originalité ? Envie de découvrir comment avoir une plaque d’immatriculation personnalisée mais bien homologuée ? En voiture !

Alors, peut-on customiser sa plaque d’immatriculation ?

Visiblement, la France est un peu en retard concernant cette pratique. Alors, même si vous avez envie de monter votre originalité à travers votre véhicule, il faudra faire attention aux modifications que vous apporterez à votre plaque minéralogique. Il y a des limites établies par le Système d’Immatriculation des Véhicules (SIV) en 2009 qu’il ne faut surtout pas outrepasser.

A lire aussi : C'est le moment de changer de voiture !

Cependant, que cela soit pour une automobile, une moto ou tout autre moyen de mobilité devant posséder une plaque, des plateformes habilitées comme plaque-immatriculation-auto.com vous permettent de commander en ligne votre plaque d’immatriculation personnalisée. Cela en respectant quelques petites conditions que nous allons voir ci-dessous.

Ce que vous pouvez personnaliser !

Vous l’aurez vu venir, vous ne pouvez pas personnaliser n’importe comment votre plaque d’immatriculation. Votre champ d’action est assez limité. Mais bonne nouvelle : il est toujours possible d’effectuer une customisation stylée avec la petite marge de manœuvre que vous possédez. En effet, vous pourrez jouer sur :

A découvrir également : 2019 : les 5 voitures écologiques préférées

  • la police d’écriture : vous ne pourrez pas vous permettre de choisir un style de caractère trop fantaisiste, mais vous aurez la possibilité de choisir la police d’écriture de votre plaque d’immatriculation personnalisée à condition qu’elle soit homologuée et de type bâton ou antique.
  • le logo de la région et le numéro du département sur la bande latérale droite : en effet, vous pourrez décider du logo de la région et du numéro d’un de ses départements à inscrire sur cette zone. Il n’est pas obligatoire de prendre le logo de votre région actuelle ;
  • un petit message sous le numéro d’immatriculation : à condition que celle-ci soit séparée du numéro d’immatriculation par un bossage ou des traits, vous avez le droit de laisser libre cours à votre imagination sur cet espace. Vous aurez ainsi une plaque d’immatriculation personnalisée ;
  • le matériau : vous avez le choix entre l’aluminium et le plexiglas selon vos objectifs (plus d’informations sur gataka.fr).

Ce qu’il est interdit de modifier sur votre plaque d’immatriculation personnalisée !

Pour ne pas subir des sanctions à cause d’une plaque d’immatriculation un peu trop personnalisée, il est préférable d’éviter de toucher aux éléments suivants :

  • le numéro de la plaque d’immatriculation : il est automatiquement généré par un système informatique et ne peut être modifié. Vous ne pourrez ni le remplacer par un texte personnalisé, ni changer la disposition des caractères ;
  • la bande latérale gauche : une partie non-personnalisable de votre plaque d’immatriculation personnalisée. Pour cause, c’est là que sont inscrits la lettre correspondant à votre pays d’immatriculation (F ici) ainsi que le logo de l’Union Européenne. Il n’est pas autorisé de les modifier ;
  • les couleurs : fond noir si votre véhicule est de collection et a plus de 30 ans. Les plaques à fond vert et à caractères orange sont observables sur les voitures diplomatiques. Si votre véhicule ne répond à aucun des critères précités, votre plaque d’immatriculation doit être sur fond blanc avec des écritures noires.

Somme toute !

Même si le désir de créer votre plaque d’immatriculation personnalisée afin qu’elle soit très différente de ce qui se voit habituellement est très grand, il ne faut pas oublier de faire attention à respecter la réglementation du SIV en vigueur. Un non-respect des règles établies pourrait entraîner de sévères sanctions. Celles-ci peuvent aller d’une contravention pouvant atteindre les 750 € à une immobilisation totale de votre véhicule.

Mais nous l’avons vu tout au long de cet article, il est tout à fait possible de respecter les conditions précitées et d’obtenir quand même sa plaque d’immatriculation personnalisée. Alors faîtes-vous plaisir !

Catégories de l'article :
Voiture