background img

Adopter l’écoconduite

Il n’y a pas de doute : l’écoconduite va vous permettre de faire des économies de carburant. Ses avantages ne s’arrêtent pas là, car elle va également vous permettre de faire un petit geste pour l’environnement. Pour adopter l’écoconduite, on ne vous oblige pas à passer à la voiture électrique. Il faut tout simplement revoir ses habitudes une fois au volant ou lorsqu’on prend la route.

L’écoconduite, kesako ?

On peut définir l’écoconduite comme une conduite économique ou écoresponsable. Pour faire simple, ce sont les comportements de conduite à adopter pour polluer moins, mais aussi pour utiliser la voiture de manière modérée.

A lire également : Départ en vacances : partez avec une voiture sûre

Sur l’immédiat, adopter une conduite écoresponsable va permettre de faire des économies lorsqu’on arrive à la station d’essence. Vous pourrez également contribuer à la réduction de l’impact des véhicules sur l’environnement, car votre voiture va produire moins de gaz à effet de serre. La conduite écoresponsable, c’est aussi pour votre sécurité et la sécurité des usagers de la route.

A lire en complément : Comment choisir sa trottinette électrique?

Conduire de manière écoresponsable en quelques points

Convaincu par l’intérêt de l’écoconduite ? Voici les bonnes pratiques pour cette conduite écoresponsable :

  • On vous recommande de ne prendre la voiture que pour les trajets qui font plus de deux kilomètres. Ceci dit lorsque vous devez vous rendre à proximité de chez vous, on vous conseille de faire appel à un taxi dans les Yvelines,
  • Préparez vos trajets pour ne pas vous retrouver bloqué dans la circulation. Être bloqué dans les bouchons, c’est agaçant, mais ça consomme aussi de l’énergie et ça vous fait perdre du temps. Vous devez comprendre dans l’écoconduite, l’embouteillage est à éviter. Pour ce faire, vous pouvez très bien éviter certains horaires pour vous déplacer,
  • Il y a certaines choses qu’on devrait ne plus faire lorsqu’on veut vraiment adopter l’écoconduite : plus d’accélérations, d’arrêts et de démarrages inutiles. Toujours dans cette optique de faire bon usage de sa voiture, on doit arrêter de faire chauffer le moteur à l’arrêt,
  • N’ayez pas peur d’appuyer franchement sur l’accélérateur. Oui, il ne faut pas traîner pour changer de vitesse,
  • Si possible, restez sur le rapport de vitesse le plus élevé, notamment la cinquième. Le saviez-vous ? Votre voiture consomme moins lorsqu’elle est en cinquième que lorsqu’elle est en troisième ou en deuxième,
  • Là aussi, on vous conseille de garder la stabilité sur l’allure et la vitesse. Essayez de retrouver rapidement cette stabilité après les changements de vitesse et les rétrogrades,
  • Lorsque vous devez réduire la vitesse, n’y allez pas d’un coup. La réduction de vitesse doit se faire progressivement et si possible, en utilisant le frein moteur,
  • Roulez moins vite : c’est pour votre intérêt et celui des autres usagers de la route, mais aussi pour votre portefeuille. En roulant 10 km/h en plus, la consommation de votre voiture peut augmenter et ceci peut atteindre 1 litre sur 100 km. Comprenez que réduire la vitesse de 10 km/h ne vous fera pas perdre autant de temps sur le trajet.

Vous avez maintenant compris l’écoconduite et les premiers gestes que vous devez adopter pour l’approprier.

Catégories de l'article :
Actu