background img

Comment obtenir un permis de conduire international ?

C’est bientôt les vacances et certains planifient déjà un séjour à l’étranger. Pour assurer un dépaysement total et faire de nouvelles découvertes, plusieurs d’entre vous préfèrent s’envoler vers les Etats non membres de l’Union Européenne. Toutefois, sachez que dans ces pays, votre permis français seul ne vous accorde pas le droit de conduire une voiture. Il est parfois indispensable d’y associer un permis de conduire international. Encore que là, il faut connaitre la procédure à suivre pour en avoir un.

Le permis de conduire international : qu’est-ce que c’est ?

Le permis de conduire international (PCI) est un document qui permet de prouver dans un pays étranger que vous savez réellement conduire. C’est en quelque sorte une traduction de votre permis national en plusieurs langues. Ce document est réalisé dans un format standard pour tous les pays. Pour conduire en toute légalité dans l’Espace Economique Européen, il n’est pas nécessaire d’avoir un PCI. Par contre, dans les autres pays, il est indispensable d’en détenir. Sans quoi, vous pouvez avoir des problèmes avec la juridiction de ces Etats. L’obtention de ce document n’est subordonnée à aucun examen de conduite. Il suffit de faire la demande et de bien respecter les étapes de la procédure.

Lire également : 2017 - 2020 Honda Grom

Quelles sont les démarches nécessaires pour l’obtention du permis ?

Il n’y a rien de plus facile que d’obtenir un permis de conduire international. Vous devez composer avec deux facteurs essentiels à savoir : la pré-demande en ligne et l’envoi de certains documents indispensables par courrier.

Faire une pré-demande en ligne

Il n’est plus possible de faire votre demande de PCI à la préfecture. Elle se fait uniquement en ligne grâce à un télé-service disponible sur le site de l’Agence Nationale des Titres Sécurisés (ANTS). Avec vos identifiants ANTS ou FranceConnect, vous pouvez accéder à ce télé-service. Si vous ne disposez pas d’identifiant ANTS, vous pouvez créer un compte afin d’avoir un espace personnel sur ce site. Pour la pré-demande, vous avez besoin de trois principaux documents qui doivent être numérisés et photographiés. Il s’agit :

A lire également : Tout ce que vous devez savoir sur le Trans Am From Smokey And The Bandit

  • D’un justificatif d’identité (un passeport ou une carte d’identité)
  • D’un justificatif de domicile
  • De votre permis de conduire.

Si vous êtes un ressortissant européen vivant en France, vous devez joindre un document qui prouve que vous résidez en France depuis au moins 6 mois. A cet effet, un contrat de travail ou un contrat de location seront utiles. Pour les autres ressortissants, vous devez ajouter à ces documents une copie de votre titre de séjour.

Envoyer par courrier certains documents utiles

Une fois votre pré-demande en ligne effectuée, vous devez envoyer dans les deux mois qui suivent, certains documents par courrier. Ils doivent être expédiés à une adresse qui serait au préalable indiquée lors de l’enregistrement de la pré-demande. Ce sont :

  • L’attestation de dépôt de demande en ligne
  • Une photo d’identité récente et conforme aux normes en vigueur
  • Une enveloppe préaffranchie (lettre suivie 50g, format « prêt à poster », libellée à votre nom et prénom, ainsi qu’à l’adresse où vous désirez recevoir votre permis).

Ces documents ne seront pas acceptés si vous excédez le délai de deux mois à compter de la date de la confirmation de la pré-demande. Si vous respectez à la lettre ces recommandations, après 11 semaines vous aurez votre document.

Les pays qui exigent un permis international pour conduire sur leur territoire

Les permis de conduire internationaux sont souvent nécessaires pour conduire dans certains pays étrangers. Les critères peuvent être différents selon les pays, et il faut se renseigner avant de partir. Certains des pays qui exigent un permis international pour conduire sur leur territoire sont :
• L’Afrique du Sud
• La Chine
• Le Japon
• La Corée du Sud
• Le Maroc
Il est à noter que la plupart de ces pays n’acceptent pas les permis nationaux dans leur forme originale sans traduction certifiée ou accompagnée d’un permis international reconnu par le pays en question.
Si vous avez prévu un voyage dans l’un des pays mentionnés ci-dessus, assurez-vous d’avoir votre permis international avec vous avant le départ. Il est aussi recommandé de vérifier si d’autres documents sont nécessaires pour la location d’une voiture ou une assurance automobile à l’étranger.
Il est toujours judicieux de s’informer auprès des ambassades ou consulats des destinations où vous allez voyager pour connaître les exigences spécifiques en matière de documentation relative au transport routier et autres questions administratives liées aux transports publics locaux (bus, métros).

Les différences entre le permis de conduire français et le permis international

Afin de mieux comprendre le permis international, vous devez savoir quelle est la différence entre ce dernier et le permis français.
Le permis français permet à son titulaire de conduire dans l’ensemble des pays membres de l’Union européenne (UE), ainsi qu’en Islande, en Norvège, au Liechtenstein et à Monaco. Cela signifie que les voyageurs qui se rendent dans ces destinations n’ont pas besoin d’un permis international pour y conduire.
Si vous avez prévu un voyage dans un autre pays en Europe ou ailleurs dans le monde où le permis international est obligatoire, vous devrez alors faire une demande auprès des autorités compétentes avant votre départ.
La différence principale entre les deux types de permis réside dans leur validité territoriale. Le permis français ne permet pas toujours de conduire à l’étranger sans le complément du document certifié par la Convention internationale sur la circulation routière.
Obtenir un permis international peut être une procédure relativement simple pour ceux qui ont déjà obtenu leur permis national et souhaitent voyager à l’étranger. C’est une démarche importante car elle garantit que les conducteurs peuvent circuler en toute légalité sans avoir besoin d’une traduction officielle ni d’autres documents supplémentaires lorsqu’ils sont arrêtés par la police locale ou impliqués dans un accident sur la route.

Catégories de l'article :
Actu