background img

Conseils pour payer moins cher son assurance scooter

voyage à Bali et souhaitez louer un scooter sur l’île des Dieux ? Voici tout ce que vous devez savoir (Mise à jour Août 2019) pour louer une moto à Bali sous la forme de 5 conseils pratiques sur la conduite en 2 roues qui vous serviront avant votre voyage mais aussi une fois sur place : permis de conduire, assurance, prix d’une location de scooter et essence, sécurité et état des Vous planifiez votre prochain routes.

A voir aussi : Quelle est le prix moyen d'une assurance pour une moto 4 cylindres ?

Lors de nos 5 voyages en Indonésie entre 2011 et juillet 2019, nous avons exploré Bali en scooter mais aussi Lombok, Flores et Sulawesi. Le scooter est sans aucun doute la meilleure façon de profiter de l’Indonésie en toute liberté . Mais il y a des lois et des règles de conduite à connaître et à respecter.

Voici les grandes lignes de cet article de blog sur la location de scooters à Bali :

A voir aussi : Peut-on changer d'assurance n'importe quand ?

  1. sécurité des scooters sur les routes de Bali
  2. Le prix d’unlocation de scooter à Bali
  3. État des routes à Bali
  4. Où faire le plein de votre scooter à Bali ?
  5. Quel permis de conduire et d’assurance pour louer un scooter à Bali ?
  6. La

Si vous lisez cet article, vous partirez probablement en vacances à Bali ! Toutes nos histoires de voyage en Indonésie peuvent être trouvées sur ce lien. Nous vous emmenons à Bali mais aussi à Lombok, Les Gilis, Komodo, Flores ou Sulawesi. Et oui, l’Indonésie est notre terrain de jeu préféré depuis 2011. Nous revenons tous les 2 ans pour mettre à jour régulièrement nos articles et en écrire de nouveaux. C’est ainsi que nous sommes devenus des experts de ladestination avec les voyageurs et les touristes français. Nos articles sur l’Indonésie ont été lus plus d’un million de fois entre 2011 et 2019 ! Pour que tu puisses nous faire confiance.

Au fait, nous sommes Franck etRichard. Nous sommes des blogueurs de voyageurs et explorons le monde en partageant nos histoires inspirantes, itinéraires, guides de ville, conseils pratiques et offres alternatives avec vous depuis 2008 sur OneDayoneTravel. En savoir plus

5 conseils pour les voyageurs en scooter à Bali

Kuta Bali et ses innombrables scooters

1. Sécurité des scooters sur les routes de Bali

Pour visiter Lombok et Bali en scooter, sachez que vous devez conduire à gauche . Mieux vaut savoir dès le début ! Cela peut être déstabilisant au début pour certains, mais vous vous y habituez rapidement.

Leport du casque est obligatoireavec la sangle fixée en permanence. Évitez de conduire la nuit pour votre sécurité et en raison du manque d’éclairage public. À Bali, c’est la nuit vers 18h en été.

Soyez prudent,vous pouvez obtenirarrêté à tout moment par la police locale encore trop souvent corrompu malheureusement. Évitez-les autant que possible et ignorez-les si possible. Aux feux rouges, évitez d’être dans la première ligne ! Ils aiment arrêter les touristes à cette occasion. Même si vous n’avez rien à blâmer, ils trouveront toujours quelque chose à blâmer.

Que faire en cas d’arrestation par la police locale ?

  • Si l’agent est seul, donnez-lui un petit billet ou demandez-lui un billet (ou un billet) etdites au policier qui est souvent un garde de pays (pour les villages) que vous demandez que l’affaire soit réglée devant le tribunal de Denpasar. C’est comme ça que ça devrait arriver normalement. Mais le policierne voudra pas perdre une demi-journée dans la capitale pour ça. Sachez qu’en 2016, seulement 52 contraventions ont été déposées auprès de la Cour de justice ! Donc il vous laissera partir dans 99,9% des cas toujours essayer d’obtenir quelque chose à la fin. Il peut aller aussi loin queun bonbon !
  • S’ il s’agit d’un barrage de police, arrêtez et présentez tous les documents demandés. Au cas où tu seras en bon état, la police n’a rien à te demander de payer.

Les villageois peuvent également vous avertir des barrages routiers possibles et vous proposer de traverser le terrain . C’est déjà arrivé à nous. Sur la route entre Ubud et le mont Batur.

2. Le prix d’une location de scooter à Bali

Les scooters à louer à Bali sont pour la plupart 110 ou 125 cm³ , ce qui est suffisant pour explorer l’île, bien que les côtes puissent être fortes dans certains coins. Pour mémoire, avec deux sacs à dos, nous avons voyagé Bali et Lombok sur un seul scooter la première fois, mais ce n’est pas nécessairement le plus pratique, nous vous le donnerons. Il est donc préférable de planifier un voyage léger dans ce cas.

Louer un scooter, c’est très simple. Parlez à votre hôte dès votre arrivée à Bali. Il saura dans tous les cas soit d’apporter votre scooter directement àvotre hébergement ou il vous dira une location de scooter à proximité. Et les scooters, à Bali, ce n’est pas ce qui manque !

Prix de location de scooter à Bali aresmall et dégressive en fonction de la durée, mais vous pouvez également louer un scooter pour une seule journée de n’importe quel village .

En juillet 2019, le prix moyen de location d’un scooter variait de 50 000 à 60 000 Rps par jour, soit environ 3,50€. Un prix qui commence à être négocié si vous louez le scooter pour plus de 3 jours. Pour 1 mois de location, nous avons payé 800.000 Rps ou environ 50€ après négociation.

Bon à savoir : Près des spots de surf au sud comme Kuta, Legian, Seminyak, Canggu ou sur la péninsule de Bukit , les scooters sont équipés d’un support sur le côté pour transporter leur planche de surf !

3. État des routes en

Visiter Bali en scooter signifie emprunter des routes généralement en bon état. Beaucoup ont même été refaits ces dernières années. Le trafic dans le sud de l’île est généralement très dense et encore plus dense. Nous avons pu voir l’évolution du trafic entre 2011 et 2019 alors que nous nous rendons à Bali tous les 2 ans. Il est préférable d’ être habitué à rouler un scooterBali et en tout cas n’ayez pas peur de la circulation.

Vous devez vous laisser emporter par le flot d’autres scooters qui n’hésitent pas à utiliser les trottoirs ou autres flancs bas en particulier dans le sud de Bali. Il est donc plus prudent dans les grandes villes , en particulier dans les ruelles de Kuta, Legian, Seminyak et Ubud, souvent surpeuplées et où le respect des règles de la route devient secondaire.

Pour plus d’informations, il faudrait environ 45 minutes pour rejoindre Ubud depuis les plages du sud de Bali. En juillet 2017, plus de 2heures ! Il devient infernaleet de plus en plus dangereux, en particulier à cause des camions qui sont devenus omniprésents.

Faites attention aux nids de poule partout ailleurs. Dernier point, les routes autour de Sidemen sont souvent en mauvais état.

Méfiez-vous de la route de la mort !

Dernier pointimportant : Évitez absolument la route balnéaire entre les plages méridionales de Bali et Java. La route est surnommée l’autoroute de la mort. En effet, c’est la route (qui ne ressemble pas à une autoroute mais plutôt à une route départementale) quedes milliers de camions circulent quotidiennementde Jakarta à Denpasar .

En Indonésie, les conducteurs sont habitués à conduire plus de 50 heures d’affilée. Ils prennent des substances que nous ne décrirons pas ici qui leur permettent de tenir. Ils ne sont pas dans leur état normal derrière le volant, et vous pensez que ce n’est pas un petit scooter qui les arrête. Il y abeaucoup de blessés et surtout de morts sur cette route chaque année.

4. Où faire le plein de votre scooter à Bali ?

Vous n’êtes jamais à court de gaz (Bensin) à Bali ! Il y a des stations officielles appelées Pertamina à la périphérie des grandes villes. Dans tout le pays, vous trouverez également des magasins autour de la route vendant des bouteilles de vodka pleines d’essence.

Les Balinais se sont organisés pour ne jamais les manquer ! Préfère les bouteilles de couleur bleue. L’huile est de bien meilleure qualité que celle vendue en bouteilles jaunes.

1L d’essence dans une station-service de Bali coûte environ 8600 Rps ou 0,55€/L . Par la route, 1 bouteille coûte 10000 Rps. (juillet 2019)

5. Quel permis de conduire et d’assurance pour louer un scooter à Bali ?

Avant vouset avant de pouvoir visiter Bali en scooter, obtenir un permis international auprès de votre préfecture. Accès aux informations officielles ici.

Sachez qu’en Indonésie, comme en Thaïlande, le permis de voiture français qui vous permet normalement de conduire un scooter de moins de 125 cm³ en France et dans de nombreux pays à travers le monde ne suffit pas à conduire légalement en scooter en Indonésie .

Il y a donc 2 solutions :

  • Soit vous voyagez illégalement à vos risques et périls et en cas d’accident, cela vous coûtera très cher car l’assurance habituelle ne couvre pas la conduite de 2 roues hors de France et donc en Indonésie. Donc, nous avons toujours trouvé un défilé au cas où vous vous blessiez (glissement, bras cassé, boboos du genou, etc.) en souscrivant une assurance voyage Chapka qui vous remboursera les frais d’hospitalisation. D’autre part, si l’accidentimplique des tiers et la police sur place bloquer votre rapatriement, par exemple, parce que vous n’êtes pas légalement, ce sera un autre problème. Nous avons contacté Chapka et l’affaire n’est heureusement jamais arrivée , mais vous devez savoir que vous pourriez avoir de très gros problèmes.
  • Soit tu veux aller dans la légalité. La première solution est de faire passer un permis de moto en France et d’apposer le timbre sur votre permis international. La deuxième solution consiste à obtenir un permis local temporaire pour les touristes directement sur place à Bali, le S urat I zin M engemudi également connu en Indonésie sous le nom de SIM C pour les motos de moins de 250 cm³. Ce permis local est obtenu auprès de la police (Polersta) de la ville de Denpasar. Il est nécessaire de prévoir de bloquer 1 journée complète pour les procédures qui peuvent être très longues et aller à laadresse suivante : Jl. Gunung Sanghyang No 110. Fournir des photocopies du passeport et du visa de séjour ainsi qu’un certificat médical de bonne santé mentale et physique à délivrer à Bali (possible dans le petit hôpital en face du poste de police pour 25000 Rps). Il y a normalement un examen théoriquealors sous la forme d’un MCQ de 30 questions et d’un examen pratique. Il est très fréquent que le permis local temporaire soit délivré sans passer ces examens au moyen d’un petit billet. Le coût théorique total de l’obtention de ce permis est normalement de 200000 Rps, mais on vous demandera souvent plus. Maintenant tu sais pourquoi ! Conséquence significative supplémentaire : gagner du temps. C’est comment être en totale légalité de rouler en scooter à Bali et donc pas avoir de problèmes avec la police, en particulier dans le cas d’un accident impliquant des tiers et donc être assuré.

Votrepermis international sera requis au moment de la location du scooter. Vous devrez présenter votre permis national et international lors des contrôles et votre passeport en cours de validité . Vérifiez avant de finaliser la location, les papiers du véhicule bien sûr mais aussi les freins, les pneus, la lumière et surtout le klaxon, indispensable pour voyager en toute sécurité. N’hésitez pas à prendre des photos du scooter ou à le filmer avant de quitter le locataire.

Vérifiez également la plaque d’immatriculation . La date d’expiration de l’assurance apparaît 09-2022 par exemple, septembre 2022. Cette date doit toujours être valide sinon lors d’un éventuel chèque, vous devrez payer ! Et visiter Bali en scooter peut être cher à la fin du séjour si vous n’avez pas la chance.

Soyez prudent, mais tout est facile en Indonésie. Nous sommes morts enau milieu de nulle part , les habitants nous ont aidés seulement 5 minutes après notre arrêt forcé. Quoi qu’il en soit, vous trouverez toujours un villageois qui viendra vous aider. Et c’est l’occasion de rencontrer les habitants !

Le scooter est l’un des moyens de locomotion idéaux lors d’un voyage en Indonésie car il apporte uneliberté de découverte inégalée .

C’ est ce que nous avons écrit ici en 2011. Avec le trafic qui a énormément augmenté depuis lors, nous vous conseillons de prendre un taxi, un Uber (non accepté partout sur l’île), un Grab, un Gojek, ou une voiture avec chauffeur pour faire les trajets entre chaque étape et ensuite louer un scooter pour rayonner autour des points de chute . Cela reste la solution la moins dangereuse . Alors prêt à visiter Bali en scooter ?

Tous nos voyages à Bali

Tous nos articles de blog sur l’Indonésieconseils

Vous pouvez nous rejoindre sur les réseaux sociaux Twitter , Facebook et Instagram où nous partageons nos voyages en direct. En vidéo, c’est aussi sur YouTube. Pour ne rien perdre de nos nouvelles, abonnez-vous à notre newsletter. Et si vous avezdes questions sur ce billet de blog de voyage, nous pouvons trouver ci-dessous dans la barre des commentaires et aussi sur notre FacebookForumFacebook .

Catégories de l'article :
Assurance
Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

 

You have Successfully Subscribed!