background img

Le démontage bas moteur en 4 étapes

Lorsque votre véhicule perd de l’huile, vous êtes confronté soit à une casse, soit à une panne moteur. Dans un cas comme dans l’autre, vous devrez démonter votre bas moteur afin de détecter le problème. Le bas est la partie du moteur qui contient les éléments indispensables à son fonctionnement comme le segment ou les pistons. Mais alors, comment démonter un bas moteur ? Cet article propose les quatre étapes majeures du démontage.

Étape 1 : débarrasser les accessoires du bas moteur

Le bas moteur représente la partie du moteur qui contient les pistons, les segments ou encore les vilebrequins. Pour connaître la panne d’une voiture, il est conseillé de consulter ce que propose RectifShop ou de faire appel à un spécialiste en bas moteur. Si vous désirez le faire vous-même, la première étape est de débarrasser le bas moteur de tous ses accessoires. Il s’agit notamment du volant moteur et de la poulie de vilebrequin.

A découvrir également : Pourquoi et comment solliciter un épaviste à Paris ?

Pour enlever le volant moteur, l’idéal est d’utiliser un petit outil mécanique qui permet de le bloquer. Il s’insère dans l’un des trous du support et bloque les dents de la couronne du démarreur. La poulie de vilebrequin quant à elle doit être démontée vis par vis. Pour plus d’efficacité, il est conseillé d’utiliser une boulonneuse pneumatique pour arriver à bout de la colle qui retient les vis.

Étape 2 : enlever le carter d’huile

La deuxième étape du démontage est le retrait du carter d’huile. Bien que cela puisse sembler simple, il s’agit d’une opération délicate qui nécessite parfois une main experte.

A voir aussi : Qu'est-ce que le Pass Rousseau ?

Il faut commencer par enlever les quatre boulons du compresseur de clim tout en faisant attention à ce qu’il ne descende pas. Ensuite, selon le type de moteur, il faut débrancher la sonde d’huile et éviter l’écoulement. Enfin, il faudra se servir d’un tournevis pour enlever toutes les vis une à une et retirer le carter.

Il est par ailleurs conseillé de procéder à ce niveau au retrait de la pompe à huile. Pour ce faire, il suffit de dévisser précautionneusement les boulons qui la gardent et de la retirer avec l’arbre d’extension.

bas moteur

Étape 3 : déposer le vilebrequin

La principale épreuve dans le démontage du bas moteur est le dépôt du vilebrequin. Il s’agit d’un système rotatif composé de plusieurs articulations qui fonctionnent au cœur d’un dispositif bielle-manivelle.

Pour le démonter, il faut retirer les vis des chapeaux de bielles et les bielles-pistons. À ce niveau, il est conseillé de procéder au repérage des chapeaux de bielles et des chapeaux du palier du vilebrequin. Il faudra ensuite se servir d’une pince, d’une douille ou d’une clé plate pour retirer les ensembles bielles-pistons et les chapeaux du palier du vilebrequin. Une fois ces différentes pièces retirées, le vilebrequin devrait être détaché et facile à sortir. Attention, il faudra accorder une attention particulière au coussinet du vilebrequin. La plupart des problèmes moteurs viennent de là.

Étape 4 : procéder aux contrôles

Le démontage du bas moteur se réalise généralement dans le cadre de la réparation d’un véhicule. Il est donc impératif de procéder à des contrôles précis sur l’état des pièces. Notez que le démontage du bas moteur nécessite l’utilisation de certains outils de mécanique de base. Il s’agit notamment de clés, de tournevis, de marqueurs, de leviers et de boulonneuses.

Catégories de l'article :
Voiture