background img

Comment devenir mandataire automobile ?

Reezocar: site de petites annonces automobiles

La profession de mandataire est en pleine expansion. Si vous êtes un passionné de l’automobile et que vous souhaitez en faire votre cœur de métier, devenir un mandataire auto constitue une bonne alternative. Dans cet article, nous allons donner toutes les clés pour exercer le métier de mandataire automobile.

La formation à suivre pour devenir mandataire automobile

Le métier de mandataire auto est proche de celui d’un vendeur ou d’un agent commercial. Il ne nécessite donc aucune formation spécifique. Un Bac + 2 en négociation relation client ou en technico-commercial est le plus conseillé pour pouvoir exercer correctement ce travail. En ce moment, plusieurs écoles proposent aux intéressés de cette profession des formations de commercial automobile. Certaines de ces formations sont actuellement reconnues.

A voir aussi : DS 7 Crossback : 100% premium

Afin de vous initier dans ce domaine et acquérir de l’expérience, vous former auprès de mandataires automobiles confirmés constitue une bonne solution. Dans ce cas, vous pouvez opter pour un certificat de qualification professionnelle ou CQP. Vous pouvez également faire le choix d’une alternance. Vous formez avec des professionnels de la vente de voiture neuve ou d’occasion constitue un grand atout puisque vous pouvez tout de suite observer les réalités de cette profession sur le terrain.

Les qualités à avoir pour devenir un bon mandataire auto

Si vous comptez exercer ce métier dans les règles de l’art, vous devez absolument posséder toutes les qualités y afférant. Pour faire carrière en tant que mandataire auto, vous devez tout d’abord être un très bon négociateur et avoir un grand sens des affaires. Vous devez maîtriser l’art de convaincre afin de récolter le maximum de bénéfices.

A découvrir également : Madalin Stunt Cars 2

Un bon sens relationnel est aussi une qualité à avoir si vous désirez travailler dans le secteur de l’automobile. En effet, vous serez toujours amené à échanger avec vos clients ainsi qu’avec vos fournisseurs. Pour être un bon mandataire automobile, vous devez parler au moins deux langues étrangères, notamment l’allemand et l’anglais. Surtout si vous désirez avoir du succès sur le marché de la vente de voitures d’occasion.

Enfin, l’honnêteté est primordiale si vous souhaitez vous épanouir dans ce domaine. Un manque de rigueur de votre part peut vite vous discréditer auprès des internautes. Les particuliers comme les professionnels ne souhaitent en aucun cas collaborer avec un prestataire qui n’inspire pas confiance.

La réglementation et le statut juridique d’un mandataire

Afin de pouvoir travailler en tant que mandataire automobile légalement, vous devez suivre toutes les démarches administratives nécessaires. Un mandataire auto a la possibilité d’exercer sous le statut de micro-entreprise ou d’entreprise individuelle classique. Cette deuxième option est la plus conseillée puisque le statut de micro-entreprise ou prestataire de services devient peu crédible.

Comme les litiges peuvent survenir dans l’exercice de ce métier, souscrire une assurance ainsi qu’une protection juridique est fortement conseillé. Aussi, il est obligatoire de disposer d’un registre pour les voitures d’occasion.

Même s’il semble facile, le métier de mandataire auto nécessite une bonne volonté et surtout de la passion. Sans une vraie passion pour le domaine de l’automobile, vous ne pourrez pas vous épanouir dans ce domaine. De ce fait, avant de choisir cette profession, il est nécessaire de vous poser les bonnes questions.

Catégories de l'article :
Actu
Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

 

You have Successfully Subscribed!